Comment tester une prise de courant en panne ?

Il vous est probablement déjà arrivé de voir une prise de courant faire défaut dans votre maison ou votre appartement. Il faut savoir qu’en matière d’électricité, une panne de prise de courant électrique est un fait assez commun car c’est par nature un objet très sollicité dans la vie de tous les jours. En cas de doute, pensez à faire intervenir un électricien agréé et professionnel pour réparer votre électricité ! Voyons dans ce petit article comment faire un diagnostic, réparer et remplacer l’appareil qui vous sert notamment à faire fonctionner votre machine à laver.

Petites précautions d’usage pour le test de votre prise de courant

Avant toute intervention sur la prise, vérifiez d’abord que le problème ne vient pas de l’appareil en lui même qui y est branché, ni de l’interrupteur si vous êtes en face d’une prise commandée. Pensez également à vérifier le circuit qui l’allimente, celui-ci pourrait par exemple être coupé. C’est seulement à partir de là que vous pourrez confirmer la nécessité d’agir sur votre prise de courant mais soyez très prudent ! Ce n’est pas parce que celle-ci ne fonctionne plus que les fils dans le pot ne sont pas alimentés. Il existe donc un potentiel de risque avancé d’électrisation. Sollicitez les conseils d’un électricien pour l’opération.

Les 5 étapes de test et de réparation de votre prise de courant en panne

Voici les cinq étapes de test de votre prise de courant électrique :

  1. Commencez d’abord par tester l’alimentation de la prise à l’aide d’une veilleuse ou de tout autre appareil que vous savez parfaitement en état de fonctionnement. Si vous disposez des outils nécessaires, utilisez un outil testeur (un tournevis testeur) en simultané avec un tournevis isolé si la prise dispose d’obturateurs. Inversez les deux outils car la phase peut être d’un côté ou de l’autre ;
  2. Coupez impérativement l’installation générale et démontez la prise. Enlevez l’enjoliveur avec un tournevis pour accéder aux vis qui maintiennent la plaque dans le pot d’encastrement. Soyez précis dans vos gestes pour ne pas arracher les câbles d’alimentation ;
  3. Enlevez le cache pour accéder aux lames et remettez le courant afin de vérifier la tension avec le plus fort calibre en Voltmètre en vous assurant que personne n’a accès à la pièce ;
  4. Souvent, les usages répétés ont pu élargir les lames, empêchant ainsi le contact avec les fiches des appareils que vous avez branché dessus. Resserrez-les donc avec un tournevis adapté après avoir coupé l’électricité ;
  5. Vérifiez le branchement des fils car il arrive de manière régulière qu’un des fils se soit cassé avec le temps ou soit simplement débranché. refaites les connexions comme à l’origine.

3 couleurs de fils dans le circuit électrique menant aux prise de votre maison

Il existe trois couleurs de fil comme présenté dans cette vidéo explicative ; Le fil vert-jaune est la terre, le fil rouge est la phase et le bleu le neutre.

Notez également qu’une prise raccordée en parallèle à une autre prise en aval comporte six fils : deux fils de terre (le jaune et vert), deux neutres et deux phases.

Ces couleurs ont une histoire qui date de 1970 et de la norme NF-C15-100. A l’époque et encore aujourd’hui, cette norme connue de tous les électriciens impose la couleur du conducteur de protection (la terre) et le conducteur du neutre. Pour le reste, il existe des usages qui ont en quelque sorte valeur de norme :

Si la couleur bleue claire sera normée pour le neutre par exemple, le rouge est approprié pour le fil de la phase. La couleur orange est identifiée généralement pour les retours de lampe, le violet pour les navettes et le blanc (ou le noir) pour les poussoirs. Dans certaines vieilles installation électriques (avant 1970), les couleurs peuvent encore être différentes. Faites au besoin diagnostiquer et tester votre système électrique. Un test de conformité peut donc s’imposer.