Comment bien référencer son site Internet ?

Référencement naturel ou SEO pour reprendre l’acronyme anglophone qui désigne l’activité de référencer son site Internet sur les moteurs de recherche, voilà bien une activité qui est devenue de plus en plus importante de nos jours. Il faut dire aussi qu’avec l’importance prise par le Web au cours de ces dernières années dans le mode de vie des gens, être présent sur la toile est indispensable pour de très nombreuses entreprises. Une activité dont nous avions envie de vous parler sur Ouille car nous nous disons que vous êtes peut-être vous aussi concerné par ce besoin de visibilité.

  • Quelle méthode utiliser pour référencer un site ?
  • Comment devenir visible sur Google ?

Comment faire pour référencer son site ?

Tout d’abord, il faut savoir que pour pouvoir figurer dans l’index de Google, votre site Internet ne doit pas bloquer l’accès à ces derniers et ne pas user de méthodes qui pourraient le voir être désindexé par les moteurs. Pour pouvoir crawler les sites Web, les robots des moteurs de recherche s’appuient sur des fichiers robots.txt dans lesquels vous leur donnez des directives. Votre site ne doit donc pas contenir dans ce fichier, s’il y en a un, ce qui n’est pas toujours le cas d’ailleurs, d’instructions empêchant son indexation.

Voilà pour la partie purement conceptuelle technique pour être « référencé » au sens du mot « référencement » c’est-à-dire, le fait de figurer dans un listing où une bibliothèque de données, ici dans le cas qui nous intéresse, bibliothèques de sites Web.

Sur le plan de la méthode, vous pouvez ne rien faire du tout et attendre que cela ne vienne tout seul, mais en référencement comme en beaucoup d’autres domaines, cela n’apporte jamais de grands résultats. Il vous faut donc si vous souhaitez être visible dans les résultats des moteurs de recherche sur les requêtes liées à votre activité que vous vous occupiez de votre référencement naturel ou SEO. Pour cela, deux possibilités, soit vous vous en occupez par vous-même, en autodidacte en vous formant avec tout ce que vous pourrez trouver et lire sur le Web à ce sujet et Dieu sait qu’il y a de quoi faire comme sur le blog de notre agence de référencement à Lille par exemple, soit vous demandez à ce que l’agence qui crée votre site Web s’en occupe dès le départ et l’entretienne par la suite.

Comment le positionner correctement dans les moteurs de recherche ?

Une fois que votre site est « juste référencé », c’est là que cela commence à se corser et qu’il va falloir travailler sur votre site pour pouvoir lui donner une chance d’être visible sur Google sur les requêtes liées à votre activité. Dites-vous bien qu’il n’y a pas de raison que vous y soyez sans faire d’efforts, après tout, vos concurrents qui font la même chose que vous sont tout à fait légitimes eux aussi sur la thématique. Il s’agit donc de travailler sur la structure des pages du site Internet, son maillage interne, son contenu et son backlinking. Ce sont les 4 points les plus importants que n’importe quel référenceur pourra vous conseiller de travailler.

Le taux de clic st-il un critère de positionnement ?

Généralement, on fait la confusion être le trafic d’un site et son positionnement. Les SEO s’accordent à dire que ce qui est important pour un site Web est d’être positionné avant même de songer au trafic. Mais quand intervient le trafic nous direz-vous ? Quand il correspond à celui des requêtes travaillées en SEO. EN d’autres termes, si votre trafic vient de positions non vouleues dans Google, c’est très dommage ; On essaye en effet, même dans le cas de longue traîne (requêtes représentant 80% du trafic d’un site et peu tapées), de choisir les mots-clés les plus intéressants pour l’entreprise ou le blog en question. Si vous êtes dans la coiffure et que vous avez un salon de coiffure à Lille, vous serez ainsi assez satisfait de voir l’une des page de votre site sortir sur « coiffeur lille » dans Google. Beaucoup moins sur « mèche de cheveu à la bordelaise » (Précision : nous ne savons pas si ce sujet existe vraiment).

Le taux de clic déjà évoqué dans cet article traitant entre autres du CPC d’un point de vue publicitaire peut s’appliquer également en référencement naturel. Une position 1 voire zéro comme il en existe depuis 2014 permet d’engrancer plus de clics sur la page. A l’inverse, on n’hésite pas à faire la boutade suivante en référencement :

Savez-vous quel est le meilleur endroit pour cacher un cadavre ?

Réponse : Page 2 de Google parce que personne n’y va jamais !