Comment éviter l’obésité infantile ?

De nos jours la population des jeunes enfants (5 ans et moins) en situation d’obésité infantile ne cesse d’augmenter tant et si bien qu’il s’agit là d’un point de vigilance de la part de l’OMS, Organisation mondiale de la santé qui nous propose une infographie de conseils sur le sujet que nous allons voir ci-après dans la partie « solutions » pour lutter contre l’obésité infantile.

Quand parle-t-on d’obésité infantile ?

Evidemment, tout est à rapporter au fait qu’il s’agisse d’un enfant et non d’un adulte (et au passage petite parenthèse pour signaler ici qu’un enfant en surpoids ne deviendra pas toujours un adulte en surpoids ou obèse), mais comme pour les adultes, cela se mesure en fonction d’un indice appelé IMC, sigle signifiant indice de masse corporelle.

Avant l’âge adulte, le résultat de l’IMC qui définit si l’enfant est en situation d’obésité doit être analysé par l’intermédiaire d’une courbe. Vous pourrez retrouver les deux courbes, que votre enfant soit une fille ou un garçon à cette adresse sur le site Internet de l’INPES.

Les solutions pour lutter contre le surpoids chez l’enfant

Maintenant que vous savez analyser et dire précisément si un enfant est en situation d’obésité infantile, voyons les solutions qui permettent de lutter contre ce fléau qui malheureusement progresse.

Les causes de l’obésité infantile se retrouvent dans à la fois dans la grossesse et dans l’environnement autour de la conception de l’enfant mais aussi dans le mode de vie de l’enfant une fois sa venue au monde.

Dans les éléments qui précèdent la naissance de l’enfant, l’hyperglycémie fluctuante des futures mamans au moment de la grossesse peut être un facteur occasionnant du diabète chez l’enfant. On retrouve aussi l’idée préconçue et pourtant résolument fausse selon laquelle un enfant bien portant serait automatiquement un enfant en bonne santé.

Ainsi donc, pour éviter l’obésité infantile, rien de tel que de prévoir la période pré-conceptuelle et la grossesse mais aussi de se montrer vigilant quand à la bonne alimentation de l’enfant, saine et variée, et le fait qu’il ait une activité physique pour mettre toutes les chances de votre côté qu’il ne bascule pas dans le surpoids et plus encore dans l’obésité infantile.