Les aliments les plus périssables et les techniques pour les conserver

Il reste possible de conserver les aliments périssables grâce à quelques astuces. Après avoir vu les différentes méthodes de conservation des fruits et des légumes, nous avons constaté que certains aliments sont plus sensibles que d’autres. Voici la technique de conservation à adopter selon l’aliment en question.

Les fruits rouges

Une fois à l’air libre, les fruits rouges comme la fraise, la mûre, les cerises ou les framboises s’abîment facilement. Afin de les conserver assez longtemps, il faut tout d’abord bien les sécher. Prenez un récipient et couvrez-le de serviette en papier. Grâce à ce papier absorbant, l’humidité restera loin de vos baies pendant au moins 7 jours.

Les bananes

Les bananes sont des fruits qui noircissent très vite. Les envelopper dans un film plastique alimentaire évite qu’elles ne soient mouchetées rapidement. Ainsi, la maturation des bananes sera ralentie.

Les tomates

Comme de nombreux fruits, les tomates sont aussi des aliments périssables. La meilleure méthode est de les laisser à l’abri de la lumière. En plus, elles ne doivent pas être en contact avec les autres aliments. Mais vous pouvez également les laisser au réfrigérateur si elles sont déjà très mûres.

La pomme de terre

Mêmes hors de la terre, les pommes de terre continuent à germer. Si vous laissez au soleil, des jeunes pousses vont apparaître. Afin qu’elles restent consommables, il est important de les conserver dans une zone fraîche. Si possible, le lieu doit être ventilé, dans un panier ou un sac en filet. Éloignez aussi les oignons qui accélèrent leur détérioration.

Les champignons, des aliments périssables

Encore une fois, vous pouvez conserver vos champignons frais dans un sac en papier. Pour éviter qu’ils ne périssent trop facilement, l’air contenu dans le sac évite l’apparition d’humidité. Ainsi, vous n’aurez pas à consommer des champignons visqueux et décomposés.

Les feuillages

Les feuillages comme la mâche et la salade verte s’abîment rapidement. Le pire ennemi de ces aliments périssables est l’humidité. De la même manière que les baies, il faudra les conserver dans un panier où il y a du papier absorbant. Vous pouvez également changer de temps en temps les serviettes en papier pour que les feuilles restent croquantes.

Le céleri

Même si le céleri reste mangeable quand il est mou, le goût est meilleur quand il est croquant. Afin de garder cet aspect, vous pouvez envelopper vos tiges de céleri dans des feuilles d’aluminium. De cette manière, l’humidité ne risque pas de rentrer à l’intérieur.

Les fines herbes

Pour conserver le persil, la coriandre ou le basilic, il suffit de les laisser dans un verre d’eau. Mais pour cela, il faudra couper les tiges. Ainsi, l’eau continuera à nourrir vos herbes pour que ces aliments périssables restent frais pendant 3 semaines. Toutefois, le basilic doit être stocké à l’air libre. Mais vous pouvez mettre les autres au réfrigérateur.

Le pain

Si vous venez d’acheter du pain en boulangerie ou si vous venez d’en faire, il est important de bien le conserver. Pour le pain à croûte, vous pouvez le ranger dans un sac en papier fermé et à l’air libre. Pour du pain à croûte molle, optez pour un sac hermétique et le rangement à une température ambiante.

Les produits laitiers

Un des aliments naturels les plus riches en probiotiques naturels, un produit laitier qui n’est pas bien conservé tourne rapidement et fait du gâchis. La méthode la plus classique est de le conserver au frais. Mais vous pouvez également rajouter une pincée de sel à l’intérieur. Grâce à cette astuce, vous pouvez garder plus longtemps votre lait.

Le fromage

En soi, le fromage n’est pas l’aliment le plus périssable au monde. Mais pour éloigner la moisissure, il faudra le conserver dans du papier sulfurisé. Si vous voulez garder l’aspect moelleux de la couche extérieur, vous pouvez mettre une couche d’huile sur la partie coupée.