Pour les métiers du bâtiments, et notamment pour les carreleurs, le ragréage se définit comme l’opération qui consiste à mettre un enduit de finition sur une surface maçonnée brute ou neuve, voire restaurée afin de l’aplanir. Le ragréage s’appuie sur l’usage de mortiers et de produits autolissants qui rattrapent les imperfections et les dénivelés sur le sol en question. Le ponçage de la surface donnée pourra ensuite être mise en peinture, carrelée évidemment. Dans le cadre de sols particulièrement dégradés, notamment les dalles de béton anciennes, on utilise plutôt le terme de rebouchage.

Quelles sont les étapes du ragréage ?

Afin de rattraper les défauts de surface sur un sol béton, un carrelage ou même un parquet, les produits autolissants sont les plus accessibles car très liquides. De cette manière, ces liquides ne demandent pas à « être lissés ». Les ragréages fibrés, quant à eux, ou les ragréages à durcissement rapide, ne nécessitent pas de primaire. Après séchage, il est bien sûr recommandé de poncer le sol pour enlever bulles et aspérités. Pour les besoins de l’opération, il vous faudra généralement compter un sac de 25 kilos et 5 litres d’eau pour des surfaces de 7 à 8m2 :

  1. Commencez par limiter l’emprise de votre chape au seuil de la porte via l’usage d’un large ruban de masquage adhésif,
  2. Dans un second temps, appliquez au rouleau le primaire d’accrochage sur la superficie de la pièce à ragréer,
  3. Versez dans votre récipient l’eau d’abord, le ragréage ensuite, un malaxeur idoine vous permettra de mélanger et d’obtenir une pâte homogène,
  4. Une fois mélangée la pâte, versez-la en partie sur le sol (1 à 2 m2) en partant du coin opposé à l’ouverture de la pièce,
  5. Étalez enfin rapidement la chape sur une épaisseur de 2 mm grâce à une lisseuse et répétez l’opération.
béton
Béton

Comment réparer les fissures de votre sol à ragréer ?

Si votre sol est particulièrement abîmé, vous constaterez peut-être des fissures qu’il est bon de combler avant l’opération décrite ci-dessus. Fissures et tous peuvent être réparés via l’usage d’un mortier de rebouchage après avoir nettoyé avec soin la surface. Vous pouvez également si cela s’avère nécessaire appliquer un produit d’accrochage :

  1. Commencez dans ce cas par humidifier la fissure préalablement nettoyée et appliquez au pinceau la résine d’accrochage,
  2. Seconde étape : comblez la fissure avec soin via le mortier de rebouchage en l’aplanissant avec une petite truelle de maçon,
  3. Lissez pour terminer la surface par de larges mouvements circulaires avec l’aide votre taloche en polystyrène et laissez sécher le tout.

Zoom sur l’outillage utilisé

Pour être très clair sur les outils utilisés pour un ragréage, voici quelques explications supplémentaires.

Le ruban de masquage adhésif

Le ruban de masquage adhésif est un type de ruban sensible à la pression utilisé pour la peinture et d’autres traitements de surface. Il est composé d’un matériau de support recouvert d’un adhésif. L’adhésif est conçu pour bien adhérer à la surface à masquer, mais pour se détacher facilement du support. Ce type de produit indispensable pour tout bricoleur est disponible dans une variété de largeurs, de couleurs et de niveaux d’adhésivité. Il est généralement utilisé pour des applications temporaires, par exemple pour maintenir des pièces ensemble pendant l’assemblage ou pour protéger des surfaces pendant la peinture ou la coloration. Lorsqu’il est correctement appliqué, le ruban de masquage adhésif ne laisse aucun résidu et n’endommage pas les surfaces sur lesquelles il est appliqué.

L’utilisation d’un malaxeur ou d’une bétonnière

Lorsqu’il s’agit de construction, le nivellement est crucial. Si une fondation n’est pas de niveau, l’ensemble de la structure peut être menacée. Les bétonnières sont un outil essentiel pour le nivellement, car elles permettent une distribution rapide et uniforme du béton. Les malaxeurs existent dans une grande variété de tailles et de modèles, mais toutes les bétonnières sont équipées d’un tambour rotatif qui aide à mélanger le béton de manière uniforme. En outre, les malaxeurs peuvent également être utilisés pour niveler le sol avant le début de la construction. En remplissant le mélangeur de sable ou de gravier, les ouvriers peuvent créer une surface plane sur laquelle construire.

une bétonnière
Une bétonnière

La truelle (pour talocher)

Une truelle est un petit outil à main doté d’une lame plate de forme ovale. Elle est parfois utilisée aussi pour le jardinage, mais peut surtout être utile pour d’autres tâches telles que le ramassage du sable ou de la terre, l’étalement du mortier ou du ciment et le nivellement d’une surface comme un dalle d’emmarchement par exemple.

Les mortiers et autolissants

Il existe de nombreux types de produits pour réparer les sols en béton et dallages. Si le béton est en bon état général, avec seulement quelques petites fissures ou éclats, un mortier ou un produit autolissant peut suffire. Ces produits sont faciles à appliquer, ils comblent les imperfections et créent une surface lisse et plane. En revanche, si le béton est plus endommagé, un kit de réparation que l’on peut trouver en magasin de bricolage peut être nécessaire. Ces kits comprennent généralement un agent de liaison, un matériau de ragréage et un accélérateur. Ils peuvent être plus difficiles à appliquer, mais ils permettent d’obtenir une réparation plus solide qui durera de nombreuses années.

X.D.