Que faire au Vatican ? Quoi voir et que visiter au Vatican ?

Le Vatican, au sein de la ville éternelle Rome, est une cité État dans une cité qui fut jadis elle-même un État. Évidemment c’est sinon un lieu de destination pour les pèlerins, au minimum un lieu à découvrir au plus vite si vous vous rendez dans la capitale italienne. Siège du Saint Père et des catholiques du monde entier, le Vatican est un lieu hautement historique qui a vu se succéder de grands bâtisseurs et mécènes, tant dans les constructions et édifications que dans les œuvres sauvegardées encore visibles aujourd’hui du public.

  1. Flaner sur la place Saint Pierre
  2. Visiter la Basilique Saint-Pierre
  3. Musée du Vatican et Chapelle Sixtine
  4. Les jardins du Vatican

Voir la Place Saint Pierre, entrée du Vatican

Vous n’y trouverez pas l’entrée du musée que vous irez immanquablement voir ensuite mais c’est un endroit absolument magique. La Place Saint Pierre, du nom du premier apôtre de Jésus Christ est une grande esplanade d’architecture baroque, située devant la basilique du même nom et constitue en quelque sorte le parvis. De là s’exprime le Pape pour les grandes fêtes religieuses catholiques (notamment urbi et orbi pour la bénédiction au monde entier) mais c’est là aussi que les pèlerins viennent s’assembler dans l’attente des élections du nouveau pape lors des conclaves.
La place mythique a une longueur est-ouest de 340 mètres et nord-sud de 240 mètres. Ces dimensions très importantes dans Rome même sont telles qu’elle permet d’accueillir 300 000 personnes environ lors des manifestations. 284 colonnes doriques la complètes et 88 pilastres sont en travertin de Tivoli (une roche sédimentaire calcaire).

Visiter la Basilique Saint-Pierre à Rome

Cette magnifique basilique voulue par l’Empereur Constantin est un joyau particulièrement arpenté par les touristes et romains. Inscrit au patrimoine de l’UNESCO, l’édifice religieux bien plus imposant que les cathédrales normandes (c’est dire !) est en fait la plus grande église catholique du monde. Toutefois, la basilique Saint-Pierre est la deuxième des quatre basiliques majeures de Rome, après Saint-Jean de Latran (la première donc), avant celle de Sainte-Marie-Majeure (à voir absolument aussi) et Saint-Paul-hors-les-Murs (non moins splendide). Selon la tradition, elle abrite la sépulture de l’apôtre Saint Pierre qui se trouve dans la nécropole en-dessous (Lisez Vaticanum de J.R. Dos Santos si vous aimez les thrillers sur le sujet), lieu que vous ne pourriez visiter qu’en sollicitant les guides bien à l’avance mais qui nous rappelle à quel point le lieu est important pour les chrétiens :

« Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon église. » (Évangiles selon Mathieu).

vue interieure de la coupole de la basilique saint pierre

La coupole de la Basilique Saint Pierre vue de l’intérieur

Son dôme immense est aussi très impressionnant de l’intérieur ; il s’élève à plus de 136 mètres de haut. La coupole centrale a été réalisée par Michel-Ange, on le retrouve plus loin encore… Pour monter en haut de la coupole comme pour descendre dans la nécropole, il vous faudra débourser entre 5 et 10 euros environ. La vue en haut est magnifique sur la place Saint Pierre bien que celle du Château Saint-Ange n’ait pas à rougir en beauté (Alllez-y en allant à Rome). A l’intérieur de la basilique, vous pouvez accéder à la crypte gratuitement où de nombreux papes reposent. Ils sont pour la plupart présents à l’instar de Jean-Paul II mais voir la tombe de Saint Pierre marquée par une marque rouge nécessitera une visite guidée à prévoir à l’avance.

Le musée du Vatican et la Chapelle Sixtine

Vous aurez un ticket pour les deux espaces à visiter. Il faut dire que le musée regorge de galeries magnifiques comportant un grand nombre d’œuvres du monde entier et d’époques différentes. En réalité, différents papes ont proposé d’enrichir de leur passage les galeries que certains trouveront interminables. Prenez votre journée pour faire le Vatican, c’est un réel conseil !

galerie des cartes au musée du vatican

Galerie des cartes au Musée du Vatican

Il existe d’ailleurs des endroits pour se restaurer car la visite peut être très importante. Voici les différents musées :

  • Le musée étrusque Grégorien (avec des œuvres de l’Antiquité) ;
  • La pinacothèque (absolument incroyable, on peut y passer des heures ! Retrouvez-y notamment les peintres Poussin, Le Caravage ou encore Giotto ; les salles sont proposées de manière chronologique.)
  • La galerie des cartes géographiques (une collection de cartes du seizième Siècle que vous voyez dans cet article en photo, les plafonds sont sublimes)
  • La bibliothèque apostolique vaticane.

La chapelle de Sixtine comme elle était nommée par le passé est le lieu où se déroule les conclaves évoqués. C’est la plus grande et plus superbe des chapelles du Vatican et sa voûte mythique réalisée par Michel-Ange est vue de nombreux touristes.  Mais Michel-Ange et son Jugement Dernier n’e sont pas seuls aux manettes pour la décoration, retrouvez aussi des œuvres de Le Pérugin, Sandro Botticelli, Domenico Ghirlandaio, Cosimo Rosselli et Pinturicchio Notez que vous ne pourrez pas vous arrêter ni photographier en vous y rendant. A faire au moins une fois dans sa vie, si possible sans syndrome de Stendhal 🙂

Se balader dans les jardins du Vatican

Il fait généralement chaud en été, l’occasion d’aller voir les jardins. Ceux-ci sont un lieu de repos, de prière et méditations y compris pour les papes. Les jardins datent de l’époque médiévale du Vatican. Ils sont l’objet également d’intrigues et de spéculations (Voir par exemple le roman thriller de Donato Carrisi, Maleficio).  La réservation est ici complètement obligatoire. Le coût est de 33 euros et c’est forcément guidé. Impossible le dimanche. Possible également pour les groupes de plus de 16 personnes.

Prenez un guide pour bénéficier d’une meilleure compréhension de votre visite !