Quel est le record de longévité pour un chat ?

Quel est le record de longévité pour un chat ? Grande question ! Selon l’adage, bien connu : « les chats c’est vraiment des branleurs : ils dépensent leur pognon au babyfoot et ils passent leur temps à fumer des pétards. » (pour celles et ceux qui ne connaissent la référence culturelle, vous pourrez trouver cette dernière avec la vidéo particulièrement drôle – et qui fait toujours beaucoup rire – ci-dessous). Mais est-ce que ce mode de vie est-il permissif sur l’espérance de vie et donc, susceptible de permettre d’établir un nouveau record de longévité pour un chat ?

Vous en avez sans doute d’ores et déjà entendu parler, mais est-ce qu’il s’agit-là d’une idée reçue ou bien au contraire d’une réalité physiologique qui veuille que le chat soit un être vivant naturellement doté de capacité lui permettant de vivre plus longtemps et d’établir sans cesse de nouveaux records de longévité pour les dignes représentants de son espèce ? Les chats vivent-ils plus vieux que la plupart des espèces animales ?

Pour beaucoup de personnes, dans l’inconscient collectif si l’on peut dire, il semblerait que le félin ait en effet des prédispositions naturelles à établir des records plus que conséquents en matière de longévité. Ce n’est pas particulièrement le cas, même si le chat domestique avec une espérance de vie comprise entre 9 et 15 ans n’est pas le plus mal loti, loin de là. Après, tout est question de comparaison, parce que si on compare la longévité du chat à celle du poulpe ou pieuvre, elle est grandement avantageuse alors que si on la compare à celle des tortues terrestres géantes des Seychelles, elle sera bien moindre, même s’il est vrai que nous avons pris là un extrême ne nous le cachons pas.

Venons-en maintenant à la question qui nous intéresse et qui vous taraude, le fameux record de longévité d’un chat. Comme vous pouvez le lire sur cette page de Wikipédia, le plus vieux chat du monde est mort à l’âge de 38 ans et 3 jours. Il s’agissait de Creme Puff, un chat, ou plus précisément une chatte née le 3 août 1967 et morte le 6 août 2005.

Le plus surprenant dans tout cela, comme nous l’indique la suite de cette page sur Wikipédia, c’est que cette chatte, Creme Puff appartenait à Jake Perry, un habitant d’Austin, au Texas, lequel a aussi été le propriétaire de Granpa, un autre chat à avoir établi un joli score de vieillesse, mort à l’âge de 34 ans. Le fait de manger autrement (bacon, œufs, asperge et brocoli entre autres) serait une hypothèse sérieuse pour expliquer que Jake Perry ait eu plusieurs chats parmi les plus vieux, dont l’actuel détenteur du record, du monde.