Que faire à Lisieux dans le pays d’Auge ?

Lisieux est déjà une belle ville en nombre d’habitants pour la Normandie et c’est avant tout la capitale du Pays d’Auge. Plus de 20000 habitants appelés les Lexoviens et Lexoviennes enrichissent cette ville qui reste avant tout un lieu de pèlerinage très connu des chrétiens. La basilique ici en photo de couverture de notre article atteste de l’importance que représente la religion à Lisieux. Une basilique, c’est assez rare pour le souligner d’autant que la ville de Lisieux bénéficie également d’une cathédrale tout à fait remarquable faisant partie des plus beaux monuments religieux de la Normandie. Mais Lisieux est aussi l’une des plus anciennes villes normandes, ce qui en fait un chef d’œuvre en matière d’architecture du Moyen¨Âge.

La basilique et le culte de Sainte Thérèse de Lisieux

La basilique de Lisieux est un édifice imposant tout à faite remarquable en arrivant dans la ville plutôt encaissée. En Effet, vous verrez facilement cette basilique Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus sur une hauteur en limite de la ville. Un grand parking et des bus de pèlerins viennent là régulièrement pour prier. Elle fut édifiée au siècle dernier et son décor intérieur est assez typique des années 50 de style Romano-byzantin et c’est l’archevêque de Rouen qui la consacra en 1954.

On y retrouve ainsi de nombreuses inscriptions en français et son imposant dôme est complété par une non moins impressionnante crypte renfermant le tombeau des saints. Sainte Thérèse de Lisieux de l’Enfant Jésus est assurément une sainte très présente pour la Normandie. Dans de nombreux sanctuaires et églises, vous retrouverez de petites chapelles consacrées à elle comme ci-contre à Honfleur en compagnie de Saint Augustin, dans la superbe église en bois (L’Église Sainte-Catherine)

culte de sainte therese de l'enfant jesus a honfleur

Culte de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus de Lisieux à Honfleur

.
Considérée par le pape Pie XI comme l’« étoile de son pontificat », la carmélite est béatifiée puis canonisée dès l’année 1925, année partir de laquelle fut entrepris de construire le lieu de culte. Religieuse cloîtrée, elle est un peu comme elle se qualifiait elle-même déclarée sainte patronne des missions et, avec Jeanne d’Arc, canonisée en 1920, proclamée « Patronne Secondaire de la France ». Enfin, elle est proclamée Docteur de l’Église par le pape Jean-Paul II en 1997 pour le centenaire de sa mort. Ses parents, les saints époux Martin (Louis et Zélie Martin) sont inhumés dans la crypte également. Les trois saints sont réunis.

La cathédrale Saint Pierre de Lisieux, lieu de paix

Avant de vous rendre dans les cidreries et fromageries typiques de la ville, ou encore vous rendre vers le château de Crève-cœur qui est absolument à voir, découvrez cette superbe cathédrale où fut redécouvert le tombeau de l’évêque Cauchon, bourreau de Jeanne D’Arc (enterré en 1442). Notez que le diocèse est couplé entre Lisieux et Bayeux.

place et cathedrale de lisieux

De style gothique Normand, la cathédrale Saint Pierre reste l’un des rares monuments épargnés par les bombardements de 1944. Les travaux commencèrent vers 1170. Notez également l’intéressant transept de la cathédrale normande.