Prévenir la douleur abdominale par l’alimentation

L’exercice physique intense est susceptible d’avoir de l’influence sur l’estomac, le tube digestif que vous soyez sportif ou non. les coureurs de fond particulièrement connaissent bien le problème : Une douleur abdominale peut vous conduire à avoir besoin d’aller aux toilettes. Ce peut être très problématique, surtout lorsque vous êtes en compétition. c’est aussi un problème à l’entraînement pour le sportif évidemment. Que doit-on faire pour prévenir la douleur abdominale ? De l’hypnose ? Explications.

Prévenir la douleur abdominale par l’entraînement et l’alimentation

Cela passe donc par trois aspects qui sont tout simplement : Mieux s’entraîner, mieux s’alimenter et mieux boire ! Et même à très haut niveau, la question se pose. Cela dit, pour simplifier, les personnes peu entraînées présentent plus de troubles gastro-intestinaux à l’effort. ce qui sous-entend qu’il faut faire les choses toujours de manière très progressive. L’alimentation et l’hydratation sont le plus souvent à l’origine des troubles rencontrés. Les professionnels de la diététique et de la nutrition préconisent souvent l’adoption d’un régime « sans résidus » qui a pour objectif de diminuer le débit fécal en réduisant la fraction alimentaire non digérée. C’est un régime qui consiste à exclure des aliments non assimilés selon la tolérance digestive. Un programme adapté vous serait dans ce cas proposé par votre diététicien-nutritionniste.

On ne parle pas d’hypnose mais de nutrition pour la douleur abdominale

Certaines préparations de l’effort sont également trop concentrées en sucre et sels minéraux. Cela peut favoriser ici des diarrhées ; une question à étudier donc avec votre professionnel de santé car ces questions alimentaires ne peuvent être traitées par l’automédication. La prévention des douleurs abdominales, c’est d’abord une question très personnelle et il faut avoir un retour professionnel pour en comprendre le sens. Rappelons également ici, pour notre question de prévention de la douleur abdominale, que pendant les efforts du sportif, il est fréquent de voir certaines hormones augmentées.

La douleur abdominale, avec ses facteurs circulatoires mais aussi mécaniques

L’adrénaline, ainsi, bien connue du monde sportif, majore la redistribution sanguine aux dépens du tube digestif. Toutes ces questions semblent donc imbriquées et à aborder dans la définition de votre programme sportif avec votre spécialiste.

X.D