Achat de pharmacie : Comment faire pour acheter un fonds de commerce ?

Pour acheter une pharmacie, que vous soyez dans le nord de la France ou au sud, il vous faudra nécessairement être pharmacien diplômé et surtout avoir de l’expérience. En effet, il faut avoir six mois d’ancienneté minimum. Il faut également s’inscrire auprès de l’Ordre des pharmaciens. Dans cet article, voyons tous les points importants à retenir pour l’achat d’une pharmacie.

Prendre contact avec l’ARS (Agence Régionale de Santé)

Il faut en effet faire une demande d’avis préalable auprès de l’ARS qui se charge de son côté de transmettre le dossier auprès de la Préfecture du département dans lequel se situe l’achat ou la reprise. Il y a ici un délai de deux mois qui court à partir de cette date pour avoir une réponse. Ensuite, l’ARS instruit le dossier à défaut de réponse et c’est au cours des mois suivants que l’acquéreur doit avoir cette-fois ci une réponse définitive concernant la question de l’implantation.

Préparer le dossier de reprise de la pharmacie

Il faut tout d’abord trouver le fonds de commerce adéquat et il existe des sites dédiés à cela. On pense particulièrement au Cabinet Plumecocq qui propose des offres détaillées des pharmacies à vendre dans la région nord. Un montage financier sera ensuite nécessaire pour la mobilisation de prêts de rachats qui peuvent aisément s’écouler sur 7 ans en cas de reprise. Il faut donc monter un plan de financement avec le cabinet pour le présenter ensuite auprès des organismes financiers tels que les banques ou les organismes de crédit.

Un business plan sur une reprise s’intéresse donc aux chiffres générés et au fonds de commerce, en termes de clientèle notamment et donc en volume de chiffre d’affaires.

Les points importants dans la négociation de rachat

Il y a, évidemment, beaucoup de points à voir au moment de la négociation de rachat d’une pharmacie. On peu évoquer notamment :

Le Prix qui n’en demeure pas moins qu’une variable parmi d’autres. Il est ici forcément ventilé entre le paiement du fonds de commerce en lui-même, les stocks, les murs, la commission de l’intermédiaire, la reprise de contrats également.

Étudier le potentiel en rapport avec la concurrence est également essentiel. Bien entendu, l’implantation d’une pharmacie, que l’on soit dans le nord de la France ou ailleurs, est réglementée. Cela dit, il est intéressant de comparer les chiffres du secteur avec ceux du fonds à reprendre pour se donner une idée du potentiel sur le long terme.

Les stocks et le matériel sont un coût important ; C’est la raison pour laquelle il ne faut pas hésiter à faire estimer/valoriser ces derniers par des professionnels pour être sûr de ne pas avoir à abandonner une partie de ceux-ci au moment de la reprise.

Les contrats de travail sont également à étudier pour savoir dans quelle mesure vous pouvez reprendre le personnel de l’entreprise à reprendre.

Communiquer sur la reprise de la pharmacie

Au moment de la reprise/cession de la pharmacie, après l’achat effectif, il peut être intéressant d’aménager une transition facilitée par le fait que le pharmacien cédant reste quelques temps en officine. C’est un moyen de présenter à la clientèle les nouveaux gérants. Généralement aussi, le business plan va comprendre des achats supplémentaires en communication comme le fait de renouveler l’enseigne et même la PLV. Un budget à étudier donc qui doit intégrer le financement qui se fera par des apports personnels et les organismes de crédit . La pharmacie reste un métier lié à la santé mais c’est aussi une entreprise.

C.S