En été, lorsqu’il fait beau, on plus envie de profiter de son jardin et c’est l’occasion d’ailleurs de faire quelques travaux d’aménagement. Si l’explosion des floraisons printanières est en soi passée, on peut encore constater la beauté des plantes vivaces plantées comme les crocosmias, les hémérocalles, les fuchsias rustiques et autres plantes du genre Hydrangea. Certains arbustes sont aussi parfaitement magnifiques et s’ouvrent en fleurs comme les arbres à papillons et les lagerstroemias. A cette période estivale, c’est aussi l’occasion de planter des légumes dans le potager, bref une occasion unique de profiter de votre temps pour travailler votre jardin.

Arroser son jardin en été

Durant les mois de juillet et août, il est souvent indispensable de procéder à l’arrosage de son jardin. C’est un travail de jardinier certes, mais qui sous-entend de respecter certaines règles pour être efficace. Premièrement, il faut savoir qu’il est inutile d’arroser un peu chaque jour en se contentant de mouiller la couche superficielle du sol pour un jardin de pleine terre. Il vaut mieux en effet laisser quelques jours et arroser copieusement après par exemple un binage pour laisser s’infiltrer l’eau.

Pour qu’un arrosage soit efficace dans votre jardin , comptez environ quarante centimètres d’eau une fois par semaine.

Le travail est ici à effectuer le soir afin que les plantes absorbent rapidement et conservent leur fraîcheur toute la nuit. Certains jardiniers préfèrent effectuer l’opération très tôt au matin, c’est aussi une question de choix. Lorsque vous arrosez doucement au pied des plantes, évitez toujours le jet à haute pression qui fait des trous dans le sol. Il existe des kits pour faire du goutte-à-goutte ou encore l’ancestrale technique de l’arrosoir manuel. Si vous faites appel à un professionnel, celui-ci peut aussi vous mettre en place un système d’irrigation par un réseau enterré.

proceder a l arrosage le soir
Procéder à l’arrosage le soir

Paillage et binage

Pailler le sol en été, c’est très utile. Cela permet une trop forte évaporation et régule l’humidité, cela permet aussi d’apporter au sol de la matière organique. Il existe des solutions diverses en matière de jardinage ici : On peut procéder au paillis dit inerte ou au paillis organique. Le premier est fait de graviers ou de plastiques encore parfois alors que le second est plus environnementalement composé de déchets végétaux. Ces derniers peuvent se transformer en terreau naturel à bon escient.

Le compost reste toutefois le plus écologique des paillages possibles pour vos plantes en été.

Le binage, quant à lui, se réalise essentiellement durant cette période estivale. Il élimine les mauvaises herbes naissantes et aère parfaitement la terre en créant ainsi une discontinuité avec les couches plus profondes. Les remontées d’eau sont ainsi limitées et les pertes par évaporation directe également. On réalise un binage sur sol sec.

Nettoyage et entretien

En été, vous pouvez aussi avec intérêt récupérer des graines. On le fera de préférence sur des plantes sauvages et sur des variétés anciennes. Un tri sera ici utile et on peut passer beaucoup de temps à séparer le bon grain de l’ivraie 😉

travail de jardinage le soir, entretien et nettoyage
Travail de jardinage le soir avec entretien et nettoyage

Les vivaces peuvent être entretenues, de même que l’on peut envisager de planter des iris dans son jardin par exemple. Un emplacement ensoleillé sera ici utile. Les bulbeuses, quant à elles, se plantent aux mois chauds de juillet à août ; Elles fleuriront à l’automne, permettant de garder une beauté à votre jardin en fin de saison.

Que sont des plantes vivaces ?

Une plante vivace est une plante qui vit pendant plus de deux ans. Contrairement aux plantes annuelles, qui meurent après une saison de croissance, les plantes vivaces reviennent année après année. De nombreux types de fleurs, de légumes et d’herbes aromatiques sont des plantes vivaces, ce qui signifie qu’elles nécessitent moins de travail que les plantes annuelles puisque vous n’avez pas à les replanter chaque année. Elles ont également tendance à être plus résistantes à la sécheresse et à mieux supporter les parasites et les maladies. Par conséquent, elles constituent une excellente option pour les jardiniers qui souhaitent des plantes nécessitant peu d’entretien. Parmi les plantes vivaces les plus courantes, citons les roses, les tulipes, les marguerites et les lys.

Les multiplications en été

Enfin, l’été est vraiment la période des multiplications. Vous aurez ici besoin de conseils de jardinier pour procéder à l’opération mais il est intéressant de se pencher sur cette question mais voici quelques explications :

La multiplication des plantes est le processus de création de nouvelles plantes à partir de plantes existantes. Les jardiniers peuvent ainsi « propager » les plantes en utilisant diverses méthodes, notamment la germination des graines, l’enracinement des boutures et la division des bulbes ou des rhizomes :

  • La germination des graines est la méthode de multiplication la plus courante. Il s’agit de planter des graines dans de la terre ou un autre milieu de culture et de leur fournir les conditions de lumière, d’eau et de température nécessaires pour qu’elles germent.
  • L’enracinement des boutures consiste à prendre une bouture d’une plante existante et à la faire pousser dans une nouvelle plante.
  • La division des bulbes ou des rhizomes consiste à couper une partie d’une plante existante et à la replanter.

La multiplication des plantes est une compétence de base du jardinage, essentielle pour quiconque souhaite cultiver ses propres plantes.

Réaliser des aménagements dans le jardin

Bien entendu, on pensera à utiliser le temps imparti durant les beaux jours pour faire d’autres aménagements, par exemple en installant des cascades et jets d’eau pour personnaliser son jardin mais aussi en créant des espaces dédiés. Ainsi, Il existe de nombreuses possibilités d’aménagement d’un jardin.

Le facteur le plus important à prendre en compte est la quantité d’espace dont vous disposez. Une fois que vous avez déterminé la taille de votre jardin, vous pouvez commencer à réfléchir aux aménagements possibles.

Une disposition courante consiste donc à diviser l’espace en sections, chaque section étant consacrée à un type de plante différent. Par exemple, vous pouvez avoir une section pour les légumes, une section pour les fleurs et une section pour les herbes aromatiques. Une autre option consiste à disposer les plantes en fonction de leur hauteur, créant ainsi un effet de superposition. Vous pouvez également disposer vos plantes en fonction de leur couleur, pour créer un effet arc-en-ciel. Tout est question de goût mais aussi de bon sens !

X.D