La Partie espagnole ou Ruy Lopez aux échecs : Principes de l’ouverture

Aux échecs, les ouvertures sont particulièrement travaillées des amateurs aux professionnels Grands Maîtres. Le jeu est d’ailleurs fondamentalement orienté vers un apprentissage qui dure toute une vie. Même le champion du monde actuel, Magnus Carlsen, apprend toujours de ses parties et de sa formation continue et hors norme du jeu. Parmi cet apprentissage, l’ouverture (ou début de partie) fait partie des gammes des joueurs. Et l’ouverture espagnole, ou partie espagnole autrement appelée la Ruy Lopez reste l’une des plus anciennes de l’histoire. Petit tour d’horizon de l’ouverture qui fut tant chérie (excusez du peu) de Steinitz (Premier champion du monde), Bobby Fischer (Le Boss de tous les temps himself), ou encore Anatoli Karpov (Ah oui quand même!).

  1. A quoi ressemble l’ouverture espagnole ?
  2. Histoire de la Ruy Lopez
  3. Que fait le fou en b5 ?
  4. Quelles sont les variantes principales ?
  5. Variante ouverte de l’Espagnole
  6. Variante d’échange
  7. Le cas du Gambit Marshall
  8. Exemple de partie

L’ouverture espagnole aux échecs, ça commence comment ?

Bienvenue dans le jeu faussement considéré comme celui des tacticiens fighters sur de l’ouverture à tous vents. E4 pour les blancs… Mais détrompez-vous, nous sommes ici dans l’une des ouvertures les plus stratégiques et fines, que dire, spirituelles du noble jeu. En voici la ligne la plus stricte avant que de multiples variantes vous tombent dessus 🙂 :

1.e4 e5 2.Cf3 Cc6 3. Fb5 !?

Bien, étudions un peu plus loin maintenant celle que l’on surnomme « la reine des ouvertures ». Si vous avez un temps soi peu de connaissances échiquéennes, le Fou Blanc des blancs est une petite vedette au départ sur votre échiquier. Il est, au même titre que le fou noir mis en évidence dans une Est-Indienne pour la partie adverse, le petit supplément d’âme nécessaire pour fatiguer un adversaire. En d’autres termes, une pièce qu’on n’aime pas lâcher sans réelle compensation.

L’histoire de la Ruy Lopez

Particulièrement jouée par de grands noms comme on l’a vu précédemment, elle tire en fait son nom d’un moine du 16ème siècle, l’un des premiers théoriciens du jeu en pleine expansion à l’époque en occident. Grâce à lui notamment, la prise en passant fit jour en Italie. Dans son Libro de la invencion liberal y arte del juego del Axedrez, (littéralement en français : Livre de l’invention libérale et de l’art du jeu des échecs) il met également bien en avant ses analyses de cette ouverture espagnole. Hommage lui fut donné au travers des siècles jusqu’à faire l’objet de joutes théoriques tout au long du 20ème siècle. La Ruy Lopez est encore à ce jour considérée comme l’une des meilleures chances pour les blancs de l’emporter sur 1.e4

L’idée fondamentale du Fou en B5

Vu comme une évidence, si le fou en B5 prend le Cavalier en c6, que les noirs soucieux de récupérer l’équilibre de la pièce perdue  prennent avec un pion,  on peut envisager sérieusement de croquer le pion central noir e5. On aurait pu évidemment laisser le fou sur c4 avec l’idée d’attaquer le pion faible f7 mais dans cette ouverture, l’astuce réside dans la prophylactique pression exercée par les blancs sur les noirs, quelques chose de long et durable, pas ultra-agressif (quoique) mais particulièrement, disons lancinant et très revendiquant pour la possession du centre de l’échiquier.

Les variantes principales de l’ouverture espagnole

Mais que se passe-t-il après 3.Fb5 ? Quelle réponse adaptée auront les noirs. Et bien tout n’est pas joué et de très Grands Maîtres se sont amusés avec les noirs sur cette ouverture, donnant parfois leur nom au grandes variantes. Petit tour d’horizon des variantes dites ouvertes et fermées. Une liste complète des variantes principales se situent entre C60 et C99 du code Eco. Intéressez-vous à la Berlinoise non évoquée ici.

La variante ouverte de la partie espagnole

la Simple réponse 3. … a6 sans plus repousser le fou nous permet d’envisager la variante ouverte :

1.e4 e5 2. Cf3 Cc6 3. Fb5 a6 4. F a4 Cf6 5. 0-0 !? Cxe4 est le départ de la position ouverte de l’espagnole. Cette variante a grande réputation pour les fins tacticiens côté noir qui évitent ainsi les manœuvres assez étriquées de revendication du centre.

La variante d’échange de l’ouverture échiquéenne Ruy Lopez

Plutôt que de protéger l’intégrité du fou, les blancs l’échangent. Mais que font-ils ??? Si, c’est pratiqué notamment parce qu’à ce stade les noirs ont fait un effort de tempo pour le déloger :

1.e4 e5 2. Cf3 C6 3. Fb5 a6 4.Fxc6

Lasker (ah oui il était fort le second champion du monde) et Bobby Fischer (…) l’ont utilisée. Possible aussi en variante différée : 1.e4 e5 2.Cf3 Cc6 3. Fb5 a6 4. Fa4 Cf6 5. 0-0 Fe7 6. Fxc6 :

Le gambit Marshall de l’Espagnole aux échecs

Bon, voilà une variante à connaître absolument. Le Gambit Marshall tire son nom du joueur qui fut le champion américain de 1909à 1936 inclus. En 1909, José Raoul Capablanca (probablement l’un des plus beaux et esthètes joueurs de tous les temps sur l’échiquier) l’avait battu. Il faut dire qu’à l’époque, le jeune cubain se préparait déjà à devenir le futur champion du Monde. Marshall avait trouvé une réponse qui est devenue très convaincante par la suite et particulièrement adaptée pour les joueurs agressifs qui tiennent les noirs :

  1. e4 e5 2. Cf3 Cc6 3. Fb5 a6 4. Fa4 Cf6 5. 0-0 Fe7 6. Te1 b5 7. Fb3 0-0

Exemple d’ouverture Espagnole avec Kasparov et Svidler à Linares en 1999

Garry Kasparov, immense champion également, a testé la chose, ici avec les blancs face à un grand joueur de la fin du XXème siècle et du début de ce millénaire, Piotr Svidler. Choisissons ici la confrontation qui eut lieu lors du formidable et très fort tournoi de Linares en Espagne 😉 :

1 e4 e5 2. Cf3 Cc6 3. Fb5 a6 4. Fa4 Cf6 5. 0-0 Fe7 6. Te1 b5 7. Fb3 0-0 … Marshall :

8. d3 d6 9. c3 Ca5 10. Fc2 c5 11. Cbd2 Cc6 12 Cf1 Te8 13. h3 h6 14. d4 cxd4 15. cxd4 exd4 (Toute cela est très joué) 16.Cxd4 Cxd4 7. Dxd4 (Les échanges se précipitent après une longue période d’évitement, le jeu se libère) Fb7 18. Cg3 d5 Les Blancs sont un peu mieux et plus dominateurs à ce stade :

19. e5 Ce4 20. Cxe4 dxe421. Fe3 Dxd4 22.Fxd4 Fb4 23. Ted1 Fd5 24. a3 Fa5 25. Fc5 Fb7 26.Fd6 Fb6 27. Fb3 Tac8 28. A4 g5 29 axb5 axb5 30. Fb4 Tcd8 31. Fc3 e3

0,5 -0,5