Les étapes qui peuvent mettre fin à la vie de célibataire

On est quasiment tous passés par des problèmes de cœur qui nous ont donné envie de garder le statut de célibat pendant un temps. Sauf qu’à la longue, on guérit et on reprend confiance en soi et en l’amour en lui-même. Après cette prise de conscience et le fait qu’on en ait marre d’être seul, on a envie de mettre fin à la vie de célibataire. Voici quelques étapes par lesquels vous devez et pourrez passer pour moins vous sentir seul.

La prise de conscience

La prise de conscience peut arriver au moment où l’on a appris à apprécier la solitude. Comme disent les sages, « on ne peut être heureux à deux si l’on ne peut pas être heureux tout seul ». Après, certaines personnes peuvent aussi avoir eu le besoin d’être entourées pour oublier, ce qui n’est pas toujours une solution.

D’où peut venir la prise de conscience ? Si ce n’est pas le cas de tout le monde, il peut être d’une aide précieuse de bénéficier des conseils de ses proches, d’un professionnel ou d’une personne neutre. Cela peut même être quelqu’un qui ne connait ni vous, ni votre passé, ni votre caractère, mais qui pourra vous parler de son vécu ou de ses expériences pour que vous en tiriez des leçons. Cela arrive souvent en lisant des livres ou en regardant des reportages… Cela peut aider à déclencher la prise de conscience et à identifier ce qui a pu devenir un blocage pour vous épanouir en amour. Là alors, on ressent le besoin de se remettre en couple et mettre fin à sa vie de célibataire.

Remise en question de soi et de son passé

Cette étape fait partie de la phase d’introspection et réflexion. Là, on se demande qui était le fautif dans sa précédente relation amoureuse. Cela peut être une personne, mais aussi les deux concernées. Tout comme cela a juste pu être une erreur. Peut-être avez-vous forcé le destin en vous mettant en couple sans qu’il n’y ait vraiment d’amour.

L’erreur à ne pas commettre dans cette phase de remise en question, c’est de trop vous y attarder, de recommencer à déprimer et d’avoir peur de recommencer. Cependant, il reste important d’identifier les failles de vos précédentes relations. Cela vous permettra de partir sur des bases plus solides et de changer certaines attitudes ou réactions déplacées si besoin est.

Ce n’est pas uniquement les relations amoureuses qui sont à étudier durant cette phase. Il convient aussi de revenir plus loin dans votre enfance peut-être ou durant votre adolescence. Certains événements qui y sont subvenu peuvent être la cause de certains comportements que vous avez adoptés avec le temps pour vous protéger.

Tourner la page

Dans la majorité des cas, on est enfin prêt à tourner la page une fois qu’on a pu se remettre en question. On accepte son passé, ses erreurs et on est prêt à changer certaines choses pour que cette fois, les choses se passent mieux même si l’on ne sait pas réellement convaincue de vouloir entamer une vie de famille. On peut alors entamer ses recherches grâce à diverses solutions : les activités en groupe, les réseaux sociaux, les sites de rencontre, les agences matrimoniales, etc.

Si vous ne vous intéressez qu’aux personnes qui ne souhaitent pas s’engager, c’est alors que vous-même, vous n’êtes pas encore prêt à vous engager dans une relation.

Mettre le point sur ses réels besoins

Connaître vos besoins réels en amour vous permettra de mettre fin à la vie de célibataire plus rapidement. En effet, c’est seulement grâce à cela que vous saurez si vous ne voulez que des relations passagères et des aventures ou si vous voulez vraiment passer le cap en envisageant une relation sérieuse. Les méthodes que vous adopterez pour trouver un compagnon en dépendront aussi. La quête se fera plus vite, car vous pourrez exposer à vos prétendants ou prétendantes sans honte ce que vous êtes réellement en train de chercher.