Positiver, gérer et apprécier la solitude

Les rencontres en ligne, les réseaux sociaux sont là si le virtuel vous suffit, et vous vous sentirez moins seul. Peut-être même que vous pourrez après rencontrer ces personnes et vous créer une vie sociale. Mais sinon cela peut aussi être votre décision de rester seul pour vous retrouver. Dans ce deuxième cas, si vous voulez apprendre à mieux gérer et apprécier la solitude, cet article est pour vous.

Accepter la solitude

La première chose à faire, c’est de garder en tête que vous avez choisi d’être seul. Vous décidez seul de ce qui est bien pour vous sans penser à qui que ce soit d’autre. Beaucoup de gens font ce choix, il n’y a pas que vous et ils en profitent. Vous êtes de ceux qui vérifient de nombreux critères avant de laisser une personne entrer dans votre bulle. Cela n’a rien de mal, au contraire, vous filtrez les mauvaises influences. Et les personnes qui vous apprécieront seront sincères, car elles vous aiment pour ce que vous êtes réellement. Il vaut mieux, en effet, être seul que mal entouré. Donc, il faut vous faire à l’idée que vous êtes un solitaire.

S’entendre avec soi

S’entendre avec soi, c’est apprendre à s’écouter. Il y a le corps, mais aussi l’esprit. Dormez quand vous le souhaitez, mangez, faites du sport. Car oui, faire du sport à la maison est faisable même si vous n’avez pas de matériels de musculation. Parler seul est normal, par contre, vous pouvez vous poser des questions si vous vous répondez aussi. Lorsque vous êtes seul, et c’est même le meilleur moyen d’y parvenir, s’écouter est plus facile. C’est important, car avant, vous agissiez en tenant compte des personnes autour de vous. Alors qu’à partir du moment où vous avez décidé d’apprécier la solitude, vous allez devoir savoir vous faire plaisir et vous comprendre en conséquence.

S’entendre avec soi, c’est savoir peser le pour et le contre. Restez bienveillant avec votre personne en restant positif. Donc, la voix intérieure négative, vous pouvez prendre le temps de bien l’étudier. Le temps est rarement ce qui vous manque quand vous êtes seul.

Gérer la solitude

Vous pouvez couper tout contact avec tout le monde le temps de quelques jours, mais ce n’est pas obligatoire. Vous pouvez apprécier votre solitude quelques heures par jour, cela suffira amplement. Puis, rallumez votre téléphone et répondez à vos amis de temps à autre dans la journée. Maintenir la communication avec les gens, même virtuellement, vous permettra de mieux étudier toutes les opinions, que ce soit les vôtres ou celles des autres. Évitez de demander conseil si vous n’en avez pas vraiment besoin.

Occupez-vous le plus possible. On est souvent plus productif en étant seul et on réfléchit moins. Cependant, si vous avez besoin d’être seul, c’est que vous avez aussi envie de réfléchir. Alors, écoutez-vous.

Observer la beauté, rester positif

Les bruits et les voix peuvent vous empêcher de remarquer les détails qui peuvent vous donner un baume au cœur. Maintenant que vous savez apprécier la solitude, vous devriez pouvoir voir chaque chose positive de votre vie et autour de vous : la beauté du paysage, les petites choses qui vous rendent fière de vous dans votre caractère, les gens qui restent dans votre vie et qui vous demandent des nouvelles, etc. Abordez les choses ordinaires de manière nouvelle s’il le faut. Avant, vous ne prêtiez peut-être pas attention au rangement de vos pièces de vie, vous découvrirez alors qu’il est plus agréable d’être seul dans une chambre bien rangée.

Apprécier la solitude

Faites maintenant ce que vous ne pouviez pas faire en étant avec d’autres gens. Écoutez vos musiques préférées, à fond le volume, si besoin. Refaire la déco de votre chambre pour lui donner une nouvelle ambiance, l’ambiance qui vous plait est aussi une idée. Il faut que vous vous sentiez à votre aise là où vous passez la majorité de votre temps. Faites-vous plaisir, car c’est cela apprécier la solitude ! Ne vous privez pas de visite à moins que vous voulez vraiment vous isoler pendant plusieurs jours. Toutefois, expliquez aux gens votre besoin de vous retrouver (sans être méchant) pour qu’ils le respectent et vous laisse apprécier votre solitude.