Comment laver des espadrilles ?

Durant la période estivale et particulièrement en été, les chaussures parmi les plus à la mode, particulièrement confortables restent les espadrilles. Légères, en toile avec une semelle de corde, une paire d’espadrille est particulièrement pratique pour se rendre à la plage ou encore au bord d’une piscine. On se rend vite compte toutefois que les grains de sable ou encore la poussière des chemins de montagne que vous emprunterez surement en famille salissent ces dernières. Particulièrement fragiles au lavage automatique, à la différence des baskets par exemple ou des tee-shirts de basket, les espadrilles nécessitent d’autres pratiques de nettoyage et de lavage que nous vous contons ci-dessous.

Le lavage à la main des espadrilles, un mieux pour la chaussure

Nous vous conseillons vivement de ne pas utiliser de lave-linge et encore moins de lave vaisselle professionnel ou particulier bien entendu pour vos jolies chaussures à semelle de corde pour l’été ! Ce qui veut dire que vous aurez la nécessité d’user d’huile de coude pour celles-ci. On commencera l’opération avec du liquide vaisselle et du bicarbonate de soude, dans l’évier de votre cuisine ou la vasque de votre salle de bain de votre location estivale.

Étapes pour les laver efficacement et simplement

  1. Commencez par faire un joli mélange d’eau tiède (pour ne pas vous bruler les doigts) que vous complèterez avec le liquide vaisselle récupéré auprès du shop de votre camping et de la bicarbonate de soude que l’on trouve également dans les magasins de bricolage. A noter que vous pouvez également ajouter d’autres produits plus écologiques comme le jus de citron voire le vinaigre blanc, ce que votre grand mère considère assurément comme un must-have de la cuisine ;
  2. Attaquez-vous pour commencer à la toile où vous aurez le plus de résidus et de poussières à nettoyer. Avec une brosse, par exemple une petite brosse à ongles, frottez délicatement la toile de vos espadrilles qui reste la partie la plus sensible de la chaussure d’été.

Utiliser de l’ammoniaque ?

Attention, c’est un produit dont le gaz incolore est extrêmement irritant, d’une odeur âcre et suffocante à température ambiante. Produit corrosif par excellence, aux propriétés alcalines, il convient de mettre des gants si vous avez la nécessité de l’utiliser mais surtout un masque ! L’ajout d’ammoniaque dans la mixture à base de bicarbonate de soude (quelques gouttes) peut s’avérer parfois utile pour nettoyer les grosses salissures comme les tâches du rosé que vous aurez bu avec modération à midi ou encore les restes de la biscotte pleine de confiture tombée évidemment du mauvais côté au petit déjeuner.

Pensez à rincer la toile de l’espadrille avec un linge humide ensuite !

Nettoyage de la corde d’espadrille

Une fois la toile nickel, tournez-vous vers l’usage d’une éponge que vous imbiberez d’eau savonneuse. L’idée ici est d’appliquer cette dernière sur la corde par petites pressions car il ne faut pas oublier que cette partie sensible de votre chaussure d’été est le repère des odeurs de transpiration de vos pieds. Comme pour les bébés, l’utilisation de talc est parfois salutaire pour les mauvaises odeurs car la propriété de celui-ci est d’absorber les odeurs de vos espadrilles.

Dans tous les cas, pensez à bien faire sécher votre pompes avant de les remettre car toute humidité provoquera l’agrégation de nouvelles poussières !

Le séchage, ultime étape

Allez, pour les plus pressés de retrouver la plage ou le bord de la piscine avec les petites vedettes au pieds, utilisez le sèche-cheveux. Pas de manière excessive toutefois car cela déformerait facilement vos espadrilles et il s’agit ici de pouvoir les réutiliser. Le pire serait de les laisser sécher au soleil, par quarante degrés l’été (pensez d’ailleurs à les abriter après usage, comme sur la photo de notre article, les espadrilles apprécient particulièrement l’ombre des casiers). La conséquence d’une exposition solaire prolongée est du plus mauvais effet esthétique : Les chaussures aux semelles de corde ont alors une toile à l’effet délavé. Enfin, après, c’est vous qui voyez 🙂