Lave vaisselle professionnel : comment acheter le bon ?

Dans les salles des fêtes, les cuisines collectives, les collectivités, les restaurants ou tout autre métier de bouches, il est important d’opter pour un lave-vaisselle professionnel de qualité qui répondra à toutes vos attentes. Dans les restaurants, par exemple, un équipement de qualité vous permettra d’assurer un service client rapide et sans qu’il ne reste de détritus sur les couverts ou assiettes que vous utiliserez. Il en va de l’image de marque et donc de la réputation de votre enseigne.

Il existe une multitude de lave vaisselles professionnels : il faudra donc que vous puissiez vérifier tous les paramètres avant achat, qu’il s’agisse de la puissance, de la taille c’est-à-dire de la contenance ou encore du nombre de paniers par heure que votre futur lave-vaisselle sera capable d’effectuer.

vaisselle

Quels sont les premiers éléments à prendre en compte pour choisir son lave-vaisselle professionnel ?

La fréquentation de votre établissement peut être un premier critère. Par exemple, un petit restaurant ou un grand hôtel n’auront pas les mêmes besoins. Le nombre de couverts servis chaque jour peut donc être un premier facteur de choix. En effet, certains lave-vaisselles peuvent contenir plus ou moins d’éléments à nettoyer ou même effectuer plus ou moins de paniers de lavage par heure. A vous donc de bien étudier la volumétrie des pièces à nettoyer pour déterminer ce premier élément.

La taille de votre cuisine ou de la pièce dans laquelle va être positionné votre équipement peut également être un deuxième critère de choix. Si vous disposez d’une petite pièce avec de nombreuses assiettes, couverts ou encore casseroles à nettoyer, vous pouvez peut-être opter pour deux lave-vaisselles à ouverture frontale posés l’un sur l’autre ou directement pour un lave-vaisselle à capot dont nous détaillerons les caractéristiques plus tard.

Définir également les pièces à nettoyer. Si votre vaisselle porte uniquement sur le nettoyage des verres, peut-être qu’un simple lave-verre professionnel peut suffire ? Celui-ci est en général moins onéreux qu’un lave-vaisselle professionnel. Il répondra, à moindre coût, à l’objectif fixé. Généralement utilisé dans les discothèques, les bars ou même dans les restaurants, en complément d’un lave-vaisselle plus traditionnel, le lave-verre permet de faire des économies d’eau et de laver rapidement les verres qui vont être utilisés plusieurs fois au cours d’une même soirée (quelques minutes suffisent en général). La technologie de cet équipement, étudiée exclusivement pour le nettoyage des verres, vous permet de proposer des verres sans trace à vos clients. Il dispose également d’un système étudié pour réduire les nuisances sonores, vous pouvez donc le placer directement à proximité de votre bar. Une autre chose à laquelle il est également préférable de penser, avant l’achat de cet équipement, est la hauteur des verres que vous utilisez. Il serait dommage d’avoir à renouveler votre vaisselle pour qu’elle soit adapté à votre nouvel investissement.

Lave verre

Lave verre pour cuisine

Les fonctionnalités techniques de votre lave-vaisselle

Ce qui caractérise principalement un lave-vaisselle professionnel est sa puissance de chauffe qui va permettre de dégraisser les ustensiles et autres pièces les plus grasses en améliorant, par la chaleur, l’action du détergent utilisé.

On distingue les lave-vaisselles professionnels à ouverture frontale des équipements à ouverture à capot ou encore les lave-vaisselles à tunnel.

Le lave-vaisselle frontal est généralement utilisé dans des établissements de petite ou de moyenne taille, où le nombre de couverts quotidiens est peu important (80 à 120 couverts). Il s’apparente à des lave-vaisselles de particuliers, il peut être encastré dans un meuble ou poser à même le sol. Il peut être utilisé pour le lavage des tasses, des assiettes, des plateaux ou tout autre récipient utilisé quotidiennement.

Le lave-vaisselle à capot, quant à lui est privilégié dans les enseignes qui accueillent un volume plus important de personnes (100 à 300 couverts).  Il offre un confort de travail puisqu’il est à hauteur d’homme. De plus, il optimise votre espace au sol en s’ouvrant par le haut. Sa configuration permet de disposer d’une capacité de lavage plus importante que le lave-linge frontal (le panier de vaisselle sale entre d’un côté puis ressort propre de l’autre grâce à une table d’entrée et de sortie).

Le lave-vaisselle à tunnel, est une machine à avancement automatique. Il s’apparente au lave-vaisselle à capot mais les paniers avancent automatiquement sur les différentes zones : prélavage, lavage, rinçage et séchage. Ce type d’équipement est généralement utilisé dans les très grandes cuisines car il dispose d’un rendement de 1 500 à 4 000 assiettes par heure selon le type de modèles. Ces machines peuvent généralement être construits sur-mesure et donc adaptés à l’espace disponible dans la cuisine.

Qu’en est-il de la pompe de vidange ? Pour savoir si vous en avez besoin, il suffit d’étudier l’endroit où vous pensez positionner votre nouvel équipement. Si celui-ci est situé au-dessus de votre évacuation d’eau, dans ce cas, l’écoulement se fera naturellement, c’est-à-dire de façon mécanique. A l’inverse si votre évacuation est située au-dessus de l’endroit où vous pensez placer votre nouveau lave-vaisselle professionnel, il vous faudra avoir recours à une pompe de vidange qui permettra d’évacuer les eaux usées par un raccord à votre système d’évacuation. Autre solution envisageable : surélever, si possible, votre appareil pour qu’il soit au-dessus de votre système d’évacuation, ce qui sera également un avantage pour l’utilisateur puisque votre équipement sera placé à hauteur d’hommes.

Avant d’acheter votre lave-vaisselle professionnel, il conviendra de vérifier :

  • Ses dimensions pour vous assurer qu’il trouvera sa place dans votre cuisine
  • Son poids en fonction de l’endroit où vous souhaitez le positionner
  • Sa puissance
  • Le nombre de paniers nettoyés par heure
  • Le nombre de programmes proposés (entre 3 et 5 en général)
  • La présence ou pas d’un adoucisseur d’eau, d’une pompe de vidange ou d’un surpresseur de rinçage

Faut-il prévoir d’autres équipements ?

Dans certaines communes, l’eau est très calcaire. Pour prolonger la durée de vie de votre appareil, il faudra étudier l’achat ou pas d’un adoucisseur d’eau. Prenez quelques informations auprès de votre mairie qui saura vous renseigner sur la dureté de l’eau dans votre ville ou village. Si celle-ci est vraiment calcaire, alors ce sera un bon investissement d’acheter un adoucisseur d’eau qui non seulement va protéger votre lave-vaisselle du tarte mais va également permettre de préserver votre vaisselle de toute trace de calcaire. Votre facture d’électricité s’en trouvera également réduite. A noter, que certains lave-vaisselles professionnel disposent de leur propre adoucisseur intégré.

Un osmoseur, qui agit comme la pose d’un filtre sous-évier, est également une autre option. En effet, celui-ci jouera un rôle de filtres empêchant le passage de substances indésirables de l’eau. De plus, son action vous permettra d’utiliser moins de détergents tout en laissant votre vaisselle étincelante.

Selon la vaisselle que vous aurez à nettoyer, il vous faudra également prévoir les paniers adaptés : des paniers spécifiques pour vos assiettes, pour vos verres, pour vos couverts ou autres ustensiles, des paniers pour les plateaux mais également les rehausses nécessaires.

Parfois, il peut également être intéressant de prévoir l’achat de tables de prélavage, selon la taille de votre cuisine, que vous disposerez à côté de votre lave-vaisselle. A cela, vous pouvez ajouter une douchette de prélavage qui vous permettra de passer de l’eau, sous pression, sur votre vaisselle la plus sale. Les salissures les plus tenaces se décolleront sous l’effet de la pression permettant un meilleur nettoyage en machine. Cette douchette peut avoir un double objectif puisqu’elle vous permettra de nettoyer également vos fruits et légumes que vous utiliserez dans vos plats.

Selon la gamme de votre restaurant, vous pourriez également investir dans un polisseur de couverts professionnel. Ce type d’équipement vous permettra de polir vos fourchettes, couteaux et cuillères afin de dresser une belle table à vos clients.

Comment se passe l’entretien de votre appareil ?

Du fait de leur utilisation plusieurs fois par jour, les lave-vaisselles doivent être entretenus régulièrement pour garantir leur bon fonctionnement et assurer un nettoyage de qualité.  Les filtres doivent être lavés régulièrement car il est possible que des aliments s’y accrochent engendrant une moindre performance de votre équipement et un manque d’hygiène. Pour parer notamment à ce dernier point, il est important de le faire tourner au moins une fois par semaine, à vide, avec un produit spécifique au nettoyage des lave-vaisselles.

Retirez également l’ensemble des paniers, portes assiettes ou portes couverts pour les nettoyer avec un peu de produits vaisselle et une éponge.

Les bras de lavage du lave-vaisselle doivent également être entretenus : pour cela, démontez les pour supprimer toutes les aliments ou autres particules qui bouchent les trous et jouent directement sur la qualité de votre lavage. N’hésitez pas à utiliser une brosse, des cure-dents ou autres objets pour venir à bout des éléments coincés dans les trous.

N’oubliez pas non plus de nettoyer l’extérieur de votre machine. Nettoyez la porte, ses contours et les joints d’étanchéité. Pour garantir l’hygiène dans votre restaurant et pouvoir en justifier lors d’une visite des services d’hygiène, l’ensemble de votre cuisine doit être irréprochable.

Enfin, si vous avez fait le choix de ne pas investir dans un adoucisseur d’eau, il vous faudra contrôler assez souvent le niveau de tarte pour éviter la panne de votre équipement.

Ce nettoyage régulier vous permettra d’optimiser la durée de vie de votre machine tout en proposant de la vaisselle irréprochable à votre clientèle.