Comment s’occuper des chiots orphelins

À cause de nombreuses raisons, les chiens orphelins n’ont pas la chance d’être élevés par leur mère. Jusqu’à leur deuxième mois, ils ne sont pas capables de se débrouiller seuls. En attendant cette période, il est nécessaire de vous en occuper. Voici ce qu’il faut savoir !

Préparer un environnement adapté

Il a plusieurs précautions à prendre avant d’adopter un chien adulte. Mais pour les chiots, c’est une tout autre histoire. Ils doivent avoir un lieu de vie calme, sec et propre. De préférence, il faut les mettre dans un espace sécurisé et à plat. Le fond de leur couchette doit être confortable, avec plusieurs de couches de linges.

La température est ce qui va garantir la survie des chiots. Durant la première semaine de leur vie, les experts recommandent une température ambiante de 30°. Ensuite, elle descendra à 26 °C. Une fois que le chien aura ouvert les yeux, la température pourra être de 21° à 22 °C.

La couchette des chiots doit être posée à côté d’une source de chaleur. Comme un radiateur, un chauffage ou à défaut une bouillotte en dessous d’une couverture. Mais il ne faut pas non plus que la chaleur soit trop élevée, car les chiots risquent de se brûler.

Apprendre à nourrir les chiots

Les chiots orphelins doivent être alimentés toutes les 4 heures, 6 fois par jour pendant une semaine. Ainsi, vous devez mettre un réveil nocturne pour le faire. Vous aurez compris, mais nourrir les chiots orphelins nécessite quelques sacrifices et beaucoup de temps.

Le lait de vache n’est pas recommandé pour des chiots. Chez les vétérinaires, il existe un substitut à base de protéines et de graisses. Toutefois, le lait en poudre pour bébé est aussi une bonne alternative.

Le lait doit être préparé dans une eau chaude, à 37 °C. Jusqu’à leurs 2 mois, les chiots ne seront pas capables de boire dans une soucoupe. Ainsi, il faudra investir dans un biberon.

Après la première semaine, le rythme des repas diminue de 4 à 5 fois par jour, jusqu’à ce que les chiots soient totalement développés. C’est seulement après 4 semaines qu’il faut commencer à introduire des aliments solides dans leur organisme, mais progressivement.

S’occuper de la santé des chiots

Les premières 36 heures de leur vie sont primordiales pour la suite des événements. Dès que la mère est incapable de s’occuper de ses chiots, il faut qu’ils soient suivis par un vétérinaire. Celui-ci pourra déterminer s’ils possèdent la force nécessaire pour un suivi à domicile. Dans le cas contraire, il faut qu’ils restent au cabinet.

Vous devez aussi vous pencher sur la question du colostrum, qui est primordiale pour la production des anticorps. Un vétérinaire pourra proposer une alternative artificielle, en attendant que les chiots se suffisent à eux-mêmes.

Il faudra aussi faire attention au système digestif. Durant le premier mois, ils sont incapables de faire leurs besoins seuls. Après chaque repas, il faut masser leur ventre, ainsi que l’anus et la zone génitale avec un coton humide. Cela permettra de faciliter la sortie des excréments.

Faire leur éducation de chiots orphelins

De la même manière que les humains, l’absence d’une mère représente des répercussions sur l’organisme des chiots. Pourtant, c’est elle la première responsable du développement et de l’apprentissage de ses petits.

Dès que les chiots commencent à être éveillés et à jouer, il faut commencer leur éducation. Par exemple, s’ils vous mordent fortement, il faut savoir leur dire non. Les chiots orphelins sont incapables de contrôler leur morsure et il est important de les éduquer dès le plus jeune âge. Pour cela, saisissez-le doucement par la peau du cou, et secouez-le un peu.

L’éducation de base doit se faire dans les deux premiers mois. Ainsi, ne donnez jamais un chiot de moins de cet âge à quelqu’un d’autre.

Il vous sera également avantageux de vous informer sur l’assurance pour animaux.