Comment choisir un bon vitrier ?

Si vous cherchez un vitrier pour remplacer une vitre cassée ou pour installer un vitrage plus performant, quelques minutes sur internet vous feront réaliser qu’il n’est pas si facile de trouver un bon vitrier. Et pour cause, les professionnels qui proposent des services de dépannage vitrerie sont si nombreux qu’on ne sait plus sur quel pied danser. Malgré tout, sachez qu’en se basant sur divers critères, choisir un bon vitrier devient rapidement plus simple qu’il n’y parait. Alors, comment choisir un bon vitrier ?

L’expérience et la notoriété : des critères de choix importants

L’expérience est le premier critère à prendre en compte pour choisir un bon vitrier. Cette expérience peut être illustrée par les certificats, les diplômes, et surtout par les réalisations et les appréciations favorables des clients de la même façon que vous pouvez consulter des avis de serrurier. Vous pouvez obtenir ces informations à partir du site du vitrier ou tout simplement, en posant directement la question au professionnel.

L’expérience du vitrier s’illustre aussi par sa maîtrise des nouvelles tendances de sa profession : nouveaux outils, nouvelles techniques… De nos jours les vitrages sont de plus en plus performants et leurs méthodes d’installation de plus en plus sophistiquées. Tout cela oblige le vitrier à travailler avec des outils adaptés et à se tenir au courant de toutes les nouveautés en matière de vitrerie.

Le tarif d’intervention

Le tarif d’intervention pour un dépannage vitrerie ou pour des travaux de vitrerie varie d’un artisan à autre. C’est la raison pour laquelle c’est un critère à ne pas négliger au moment de choisir le vitrier avec lequel faire affaire. Attention, le tarif d’un vitrier peut également varier d’une ville à une autre, ou d’une région à une autre. C’est généralement plus cher dans les grandes villes, et moins cher en province, mais ce n’est pas systématique avec par exemple ASL à Lille qui est à la fois serrurier et vitrier et dont les tarifs sont accessibles.

Dans tous les cas, il faut garder à l’esprit qu’un tarif élevé n’implique pas forcément une prestation de qualité. Les entreprises, fidèles à elles-mêmes, trouveront toujours un moyen de justifier leur prix. Pour ne pas payer une prestation à un prix dépassant la moyenne du marché, faites toujours une comparaison des différentes offres que vous trouverez. Pour ce faire, demandez un devis à chacun des professionnels que vous contactez. Il ne vous restera plus qu’à choisir votre vitrier en évaluant le rapport qualité-prix.

Les garanties délais et l’existence d’une assurance

L’erreur est humaine et un vitrier, quelle que soit son expérience et son savoir-faire, n’est certainement pas infaillible. Il peut arriver qu’au cours de son intervention il casse le vitrage de remplacement ou exécute tout simplement mal l’installation. Pour vous éviter de supporter les casses, ne faites appel qu’aux vitriers qui ont souscrit à une assurance responsabilité civile professionnelle et qui vous proposent une garantie décennale.

Pour rappel, la garantie responsabilité civile professionnelle ou RC pro couvre « les différents dommages, fautes, préjudices ou erreurs commis dans le cadre d’une activité professionnelle ». La garantie décennale quant à elle couvre certains dommages affectant une construction, pendant 10 ans à partir de la réalisation des travaux. Pour un vitrier, proposer ces garanties n’est pas une obligation, cela reste néanmoins un gage de professionnalisme et de fiabilité.