Que visiter sur l’île grecque d’Hydra?

Visiter une île grecque se résume souvent dans l’inconscient collectif au triptyque plage, bronzage et cocktails. Pourtant l’île d’Hydra, petite certes par la taille (elle ne mesure que 64 km²), offre de grandes possibilités d’observer un environnement différent et atypique. Alors direction le port du Pirée et c’est parti pour la traversée !

Île d’Hydra, un petit bijou au Sud d’Athènes

Pour accéder à cette perle de la mer Egée, il vous faudra tout d’abord dégoter un billet afin de monter à bord d’un hydrojet. Une fois la traversée effectuée dans des fauteuils de velours rouge dignes d’une ancienne salle de cinéma, il est désormais temps de poser le pied sur la pierre d’Attique.

Alors bien-sûr, d’entrée de jeu il vous faudra esquiver les hordes de vendeurs de boutiques de souvenir (sauf si vous avez envie de ramener un petit quelque chose), mais une fois cette étape franchie, à vous les jolies curiosités de l’îlot !

Première étape de notre parcours qui plaira à petits et grands : une promenade en…âne, seul et unique moyen de transport d’Hydra ! Les rues étant en effet trop étroites pour accueillir des voitures, la cité les a tout simplement banni (le seul véhicule à moteur étant le camion des pompiers). Ainsi les Drive et autre livraisons Prime sont remplacées là-bas par d’incessants va-et-vient de nos amis à quatre pattes transportant nourriture, petit mobilier ou encore packs d’eau.

Et pourquoi ne pas s’arrêter dans le restaurant préféré de la rock star David Gilmour ?

Vous avez bien lu, Hydra n’est pas seulement prisée des touristes (particulièrement les français appréciant la tranquillité du lieu) mais également des personnalités du monde du rock. Après avoir accueilli durant plusieurs décennies le légendaire Leonard Cohen, l’île héberge depuis mars un nouveau venu en la personne de l’ex-guitariste de Pink Floyd David Gilmour. Celui-ci a pris l’habitude de descendre au Piato, petit restaurant typique en bordure du port où pour un prix raisonnable vous dégusterez moult saveurs locales et terminerez le repas par la décoration d’une petite assiette qui, si elle est réussie, viendra rejoindre le « wall of fame » du restaurant.

maison-david-gilmour-hydra

Maison de David Gilmour à Hydra

Plutôt envie d’un verre ? pas de problème, faites un arrêt de notre part au Plako Stroto et profitez d’un ombrage naturel grâce aux nombreuses végétations tapissant le lieu. On ne peut que vous conseiller la citronnade maison, des plus appréciables sous 30° !

Câliner un chat avant d’aller piquer une tête, vous n’y échapperez pas

Outre les ânes dont nous avons déjà parlé plus haut, nos amis félins parmi les plus vieux du monde ne sont pas en reste puisque tous les trois pas vous rencontrerez forcément un chat prenant le soleil ou prêt à ronronner entre vos jambes.

Impossible de ne pas craquer !

Une fois la pause tendresse effectuée, il vous faudra prendre votre courage à deux mains…ou plutôt à deux pieds afin d’accéder à la plage la plus paradisiaque de l’île. Hydra possédant au bas mots cinq plages mais de tailles variables, celles-ci sont rapidement prises d’assaut et il vous faudra alors vous rabattre sur les plages privées, forcément payantes mais beaucoup plus tranquilles.

Alors que vous devriez dépenser une vingtaine d’euros minimum du côté de Saint Tropez, pour quatre euros vous pourrez ici vous prélasser sur les transats de la plage de Vlichos et recharger vos batteries avant le retour.

Flâner dans les rues d’Hydra

Les amateurs de randonnée y trouveront également leur compte puisqu’Hydra possède en outre de charmants petits chemins et rues longeant la côte montagneuse de l’île et permettant d’observer cette dernière sous un angle sauvage.

rue hydra typique

Rue typique de l’ïle d’Hydra en Grèce

Alors si ce n’est encore fait, n’hésitez pas à venir visiter l’une de ces sublimes rues, dépaysement assuré !