Que faire à Heidelberg dans le Bade Wurtemberg en Allemagne et quoi visiter ?

Visiter le Bade Wurtemberg en se rendant vers le sud de l’Allemagne, par exemple en venant du nord après avoir visité Mayence, c’est bien, et Stuttgart est bien une ville où l’on se rend par exemple, mais ne manquez pas de découvrir cette superbe ville qu’est Heidelberg. Victimes des bombardements comme de nombreuses villes allemandes durant la Seconde Guerre Mondiale, Heidelberg n’en a toutefois pas manqué de bien se reconstruire  d’autant qu’elle est l’une des seules villes allemandes à n’avoir pas subi les raids aériens massifs. Aujourd’hui, cette petite exception historique a l’avantage de permettre de voir de quasi tout point de la ville le superbe château (Schloss) visible en hauteur sur la photo de notre présent article. Située sur le Neckar, un affluent du Rhin, Heidelberg dispose d’un point que nous vous invitons à découvrir, rappelant pour bonne part le Pont Charles de Prague.

Quoi voir à Heidelberg ? Voir le Schloss et l’université

La ville regorge de commerces et une très belle artère principale piétonnière permet au voyageur de errer entre les magasins (qui ne sont pas que des chaînes) de la voie commerçante. Ce passage obligé pour les touristes vous permettra de vous rendre à la Vieille Ville et l’église Saint Esprit en particulier. Erigée au XVème siècle, l’église Saint-Esprit fut donnée au pape au XVIIème Siècle par le duc de Bavière.

C’est surtout le Schloss visible du pont Thodor Heuss (Theodor-Heuss-Brücke) qui sera l’objet des visites avant d’aller faire un tour dans les échoppes et cafés typiques de l’Allemagne. Celui-ci a été construit à partir de 1300 et fut la résidence des électeurs palatins. Les façades ont des styles différents issus des différentes périodes de construction du château-fort. Son ensemble a permis au 19ème Siècle d’en faire une sorte d’emblème du romantisme, notamment grâce aux efforts de Charles de Graimberg, un artiste collectionneur français qui consacra sa vie et des gravures au château, l’aidant également dans sa restauration en intercédant auprès de Léopold 1er de Bade. Un funiculaire vous permet d’atteindre le château et de le visiter pour un coût de 7 euros.

Si vous poussez jusqu’à l’université de Heidelberg, qui est aujourd’hui encore la plus vieille université allemande, vous aurez peut-être outre avoir l’occasion de voir le cachot des étudiants (pour ceux qui par le passé étaient trop indisciplinés), découvrir la bibliothèque Palatine possédant plusieurs milliers d’archives et collections archéologiques. De grands noms et personnalités y sont liées comme Albrecht Kossel, prix Nobel de médecine, Jürgen Habermas qui fut aussi professeur, le philosophe Ludwig Feuerbach ou inénarrable Max Weber, père fondateur de la sociologie.