C’est la rentrée et plus que jamais la question de l’assurance scolaire se pose pour pouvoir protéger comme il se doit votre ou vos enfants. Qu’il s’agisse de petits chérubins ou d’adolescents qui commencent à approcher de l’âge adulte, l’assurance scolaire est obligatoire et il vous appartient de bien les couvrir pour que tout le monde puisse aborder la nouvelle rentrée qui arrive en toute sérénité.

Assurance scolaire obligatoire, on la choisit ou c’est par obligation ?

L’assurance scolaire est-elle obligatoire ? C’est une question que beaucoup de personnes se posent parce que parmi toutes les assurances scolaires qui existent, toutes ne sont pas obligatoires. Nous allons vous préciser celle qui l’est, sans pour autant que cela ne veuille dire que les autres, non obligatoires, ne soient pas vivement conseillées pour pouvoir bénéficier d’un niveau de couverture suffisant en cas de problème.

Elle peut être souscrite jusqu’à l’école secondaire, mais elle ne sera généralement couverte que jusqu’à un certain âge, comme 24 ou 25 ans chez certains assureurs, soit des jeunes adultes en pratique.

assurance scolaire jeunes adultes

L’assurance scolaire qui est obligatoire est la RC scolaire ou responsabilité civile scolaire. Cette dernière est celle qui vous couvre pour tous les dégâts physiques et / ou matériels que pourrait causer votre enfant à un tiers (exemple : bris d’un objet à la suite d’une bousculade). Par contre, vous pouvez vous orienter vers l’assurance de votre choix, tout comme on peut choisir son courtier !

Quel est le prix d’une assurance scolaire ?

Le prix de l’assurance scolaire varie en fonction du type d’assurance (et surtout de garanties) que vous souscrivez. Si votre enfant est dans le primaire ou le secondaire, il vous en coûtera environ 9 à 10 euros par an, certains plans ayant une charge supplémentaire pour prendre plus d’une option à la fois et pouvant aller jusqu’à 40 euros si plusieurs garanties sont sélectionnés par les parents.

Généralement, les assurances habitations proposent la ouverture scolaire également. Concernant le tarif, le prix moyen d’une assurance habitation en France est de 175€ environ. Dans le détail, la prime d’assurance habitation s’élève à 150€ pour un appartement et à 240€ pour une maison.

Responsabilité civile et individuelle accident, quelle différence ?

L’individuelle accident est l’autre assurance qui, bien que non obligatoire, vous sera fréquemment ou très fréquemment demandée par l’établissement dans lequel vos enfants sont scolarisés. Cette dernière vous couvre pour tous les dégâts physiques et / ou matériels que votre enfant pourrait se causer à lui-même (exemple : bris d’un objet à la suite d’une chute en cours d’éducation physique et sportive). Le fait de ne pas avoir d’assurance de ce type, outre la sécurité moindre, c’est le fait que l’établissement où est scolarisé votre enfant, s’il n’est pas en mesure d’exiger de vous cette assurance pour sa scolarisation, peut en revanche l’exiger pour des activités annexes. Cela pourrait créer une forme d’exclusion dont pourrait aussi souffrir votre enfant.

enfant a l ecole

La meilleure chose reste donc de pouvoir l’assurer à tous les niveaux, pour les dégâts qu’il pourrait causer, à lui comme aux autres, et ainsi vous pourrez le voir prendre le chemin de l’école ou des études chaque jour en toute quiétude !

RC scolaire & extrascolaire, le choix

Parmi toutes les formules qui existent en matière de responsabilité civile (souvent abrégée en RC civile ou RC scolaire), la responsabilité civile scolaire et extrascolaire. Cette dernière couvrira votre enfant sur les activités scolaires et extrascolaires comme par exemple s’il est inscrit dans un club sportif. Et finalement, mettre votre enfant au sport sera peut-être votre prochain choix à faire couvrir par une RC scolaire.

sport a l ecole

Rappelons-le : L’assurance scolaire protège votre enfant contre les dommages causés ou subis à l’école, au collège et même au lycée. Elle se compose de deux garanties :

  • La responsabilité civile couvre les blessures qu’ils causent en utilisant les installations dans le cadre de leurs études ;
  • L’assurance accidents personnels offre une couverture pour les accidents survenant en dehors du temps du programme scolaire, comme les matchs de sport et autres activités extrascolaires.

Comment se passe la déclaration d’un accident à l’école ?

En pratique, cela permet de se mettre à jour avec l’administration dans les cas d’accidents. Dans le cas où un élève a été blessé et nécessite des soins médicaux ou une hospitalisation, il est important que le proviseur remplisse un rapport d’accident. Le directeur d’école doit remplir ce formulaire dans les 48 heures suivant la réception de l’avis des inspecteurs scolaires sur ce qui s’est passé afin qu’ils puissent prendre des mesures le plus rapidement possible. Là entrent en jeu les assurances des différents tiers concernés.

X.D.