Assurance habitation : comment cela fonctionne ?

L’assurance habitation est une police d’assurance qui n’est obligatoire que dans certains cas toutefois, elle est recommandée pour anticiper des risques petits ou majeurs qui peuvent survenir dans un foyer. Cette assurance concerne les propriétaires occupant ou non ainsi que les locataires.

Ce que couvre une assurance habitation

Une assurance habitation doit couvrir généralement un logement ainsi que les biens qu’il contient. Si c’est un logement locataire, l’assurance couvrira en grande partie les dommages causés aux propriétaires. Elle contiendra donc une responsabilité civile qui sera en charge de couvrir les dommages causés à un tiers ainsi qu’une garantie en cas de catastrophes naturelles ou externes (inondation, tempêtes …). Pour les propriétaires, l’assurance couvrira généralement le logement ainsi que les biens qui s’y trouvent (mobilier, objets de valeur…). Elle sera donc utile en cas de vol, d’incendie ou de dégâts causés par une inondation par exemple. Certaines assurances couvrent également le paiement du loyer pendant les périodes de rénovations ou de travaux. Pour les copropriétés, il existe une assurance habitation collective qui assurera les copropriétaires en cas de dommages résultant de sinistre dû à un défaut d’entretien ou à l’âge avancé du bâtiment.

Quand est-ce qu’on est obligé de souscrire à une assurance habitation ?

Une assurance habitation n’est obligatoire que dans le cas où on est locataire, car le propriétaire peut nous imposer le devoir de souscrire à ce type d’assurance pour anticiper d’éventuels dommages causés aux propriétaires pendant la location. L’obligation pour les locataires dépend par contre des caractéristiques du logement. Un locataire n’est pas obligé de souscrire à ce type d’assurance si le logement loué est un apparentement meublé ou si c’est un logement de fonction (attribuer en signe de reconnaissance par un employeur).

Bien choisir une assurance habitation

Les assureurs comptent la cotisation, selon le logement et les biens à assurer ; de ce fait, il existe différentes sortes d’assurances habitations qui dépendent du type de logement à occuper, mais également, des caractéristiques de l’occupant. On peut donc trouver des assurances habitations pour étudiants, pour locataires, pour propriétaires occupant ou non, pour les résidences secondaires… Le coût de la cotisation dépendra de ces critères, mais également de la valeur des objets (meubles, appareils électroménagers…) à assurer dans le logement. Le mieux pour bien choisir son assurance habitation, c’est de choisir en fonction de votre situation. Il ne faut pas négliger non plus le prix de la cotisation. Il faut donc savoir comparer les offres des assureurs, car il y en a qui proposent une assurance à 39 € par an (pour les étudiants par exemple) alors que d’autres proposent une assurance de 250 € par an. Sinon, il faut également bien choisir les options supplémentaires surtout l’assurance en cas de vol, car il y a des assureurs qui ne le proposent pas. Si on est locataire, il y a de forte chance qu’on soit obligé de déménager subitement donc, afin de prévenir ce genre de situation, le mieux c’est d’opter pour une assurance qui couvre à la fois les litiges avec le propriétaire (dégâts matériels, loyer non payé, catastrophes naturelles…), un relogement ou même une assistance pour le déménagement. Le choix de l’assurance habitation se fera correctement en comparant les offres de chaque assureur ainsi que le prix.