Coups de soleil : Que faire quand ça arrive ?

Plusieurs remèdes permettent de soulager les picotements cutanés, les rougeurs et les douleurs causés par les coups de soleil.

Conséquences d’une forte exposition au soleil prolongée

Les conséquences de l’exposition au soleil sont nombreuses : maux de tête causé par la déshydratation, problèmes cutanés, etc. Le tout premier effet, parmi les plus graves, mais aussi fréquents, est le vieillissement de la peau. Parmi les plus connus, il y a le cancer de la peau. Si vous êtes parents ou sensibles au chaud, il existe notamment des conseils de sécurité estivaux qu’il convient d’appliquer : hydratation, crème solaire (bio si possible), port d’un grand chapeau, etc. Toutefois, malgré toutes ces protections, le risque de brûlures n’est pas encore nul tant que vous sortez de chez vous entre 11 h et 15 h.

Comment reconnaître un coup de soleil ?

Quand vous êtes chez vous, il suffit de quelques gestes pour rafraîchir la maison, mais si vous sortez, un coup de soleil peut vous déshydrater et abîmer votre peau. Le type de pigmentation ainsi que la saison, la situation géographique et bien évidemment l’heure de la journée influence l’intensité des conséquences du coup de soleil sur la peau. Les personnes ayant un teint métissé ou une peau noire présentent le moins de risque. Leur taux de mélanine, pigments absorbant les rayons du soleil (UV), est plus élevé. Et bien sûr, les blonds qui ont les yeux clairs sont les plus susceptibles aux UV. L’usage de certains produits ou médicaments peuvent aussi y jouer, car cela peut fragiliser le tissu cutané.

Les effets commencent et se présentent le plus souvent sous forme d’une inflammation au niveau de la couche supérieure de la peau. Cela peut aussi être une rougeur suivie d’un picotement. Les symptômes apparaissent de manière progressive dans les 24 heures qui suivent la surexposition. Maux de tête intense et déshydratation peuvent aussi s’en suivre.

La sensation de chaleur au toucher et la coloration rose de la peau est un coup de soleil léger au 1er degré. De petites cloques remplis d’eau apparaissent et démangent si cela atteint le 2e degré. Si la couleur de la peau est violacée, accompagné de maux de têtes, vertiges, fièvres ou nausées, c’est-à-dire alors que c’est un cas de 3e degré.

Les remèdes naturels contre les coups de soleil

Selon votre type de peau et sa sensibilité à la chaleur, il n’est jamais décommandé de consulter un médecin si ces symptômes apparaissent. Après, dans l’attente de votre médecin ou après son consentement, vous pouvez :

  • Mettre de l’eau froide sur la zone brûlée par les rayons du soleil
  • Mettre une compresse que vous avez préalablement plongé dans une solution de menthe. Ses propriétés rafraîchissantes apaisent la douleur et atténuent les symptômes.
  • Prendre un bain d’eau froide dans lequel vous avez ajouté des flocons d’avoine de quantité importante. Cela peut aussi être une tasse de farine d’avoine si vous en avez à portée de main.
  • Prendre un bain d’eau froide avec une tasse de vinaigre si une grande partie de votre corps a été touché par la chaleur.
  • Masser la zone concernée avec une tranche de concombre ou de pomme de terre. Ces légumes ont des composants qui réduisent l’inflammation et atténuent les effets de la forte chaleur.
  • Soulager la douleur, les picotements avec l’acide acétique contenu dans le vinaigre. Posez des essuie-tout que vous avez imbiber de vinaigre blanc sur la surface de la peau atteinte par un coup de soleil. Répétez votre geste si nécessaire au cas où cela sèche.

Les gestes obligatoires suite à une exposition prolongée au soleil

Il existe certains gestes qui sont très logiques mais auxquels on ne pense pas toujours lorsque les effets du coup de soleil nous font paniquer.

  • Réduire les frottements sur les vêtements et les linges de lit. Cela n’apaise pas la douleur et les picotements, mais au moins, ne les aggravent pas.
  • Appliquez une couche mince de gel d’Aloès Vera sur la zone touchée. Utilisez si possible la version naturelle.
  • En dernier, mais non le moindre, buvez de l’eau. 1L et demi d’eau par jour est obligatoire, mais en cas de forte chaleur, vous pouvez augmenter votre ration.