Raccorder un siphon : Comment installer un siphon d’évier, de lavabo, de baignoire ?

Le siphon est une zone sensible de l’écoulement des eaux dans votre maison, il peut d’ailleurs se boucher assez facilement si vous ne prenez pas garde à éviter de bien nettoyer vos assiettes dans un lavabo par exemple et à laissez traîner des restes de nourriture dans celles-ci. L’installation ou le raccordement pourtant reste une opération assez simple qui ne nécessite pas toujours l’intervention d’un plombier. Voyons quelles sont les mesures à prendre pour bien réaliser l’opération d’installation et ce qu’est au fond un siphon dans l’ensemble de l’écoulement des eaux usées.

  1. Qu’est-ce qu’un siphon ?
  2. Prérequis à l’installation
  3. Étapes de montage
  4. Vidéo d’installation d’un lavabo avec siphon

Qu’est ce qu’un siphon ?

Un siphon n’est ni plus ni moins qu’un tuyau recourbé permettant à deux liquides de communiquer et son utilité sanitaire consiste à faciliter l’évacuation des eaux usées sans dégager d’odeur. La notion de siphon est assez ancienne et viendrait du néerlandais ; Le mot d’origine amenant à notre définition serait « sterfput » qui a le sens de « puits perdus ». Il existe bien entendu un verbe associé : « Siphonner ». Dans le langage populaire et même familier, on utilise le terme dans sa version d’adjectif pour désigner quelqu’un de fou : « il est siphonné » à défaut de parler de l’eau s’écoulant par le siphon 🙂

Prérequis à l’installation et au raccordement du siphon

Un siphon pourra être installé sous votre évier, votre lavabo ou votre baignoire avec l’aide de raccords en PVC tels que tuyau droit, raccord d’angle, té, manchons ou encore culotte. Par principe, ces raccords peuvent être femelle/femelle ou mâle/femelle. Les notices d’installations vous précisent le plus généralement comment sont orientés ces raccords et il se révèle important de respecter les diamètres préconisés.

Par exemple, on peut raccorder un tube de faible section sur un tube de plus forte section mais l’inverse, non. Pourquoi ? Tout simplement pour éviter l’engorgement dan le réseau. De même, sachez que puisque nous parlons de fluide et d’écoulement de celui-ci, une pente minimale de 1 à 3 centimètres par mètre est obligatoire pour éviter la stagnation des eaux usées. Potentiellement si ce n’est pas fait, cela peut expliquer les fuites rencontrées au même titre qu’un robinet qui fuit.

Enfin, si la partie horizontale de votre tuyau est très longue, ce ui peut arriver assez facilement dans le cas des baignoires, un manchon de dilatation aura le mérite d’absorber les déformations.

Étapes pour raccorder un siphon d’évier (dans l’exemple) ou de lavabo

Pour vous aider das la manière d’installer les raccords, nous vous proposons ici plusieurs étapes que fera votre plombier si vous le sollicitez :

  1. Dans un premier temps, placez le siphon de votre évier de façon à pouvoir mesurer avec le maximum de précision les longueurs des tuyaux jusqu’à la descente en fonte et tracez sur le mur via votre niveau à bulle et votre crayon le cheminement des tuyaux. Prenez conscience qu’il faut vous assurer de respecter une pente horizontale de 1 centimètre par mètre,
  2. Les tracés réalisés avec précision, percez les trous nécessaires pour la pose des colliers à l’aide d’une perceuse électrique. Ces trous permettront un maintien durable et propre des tuyaux contre le mur. Placez-y des chevilles adaptées au support (standard, pour brique creuse, universelle, béton cellulaire, etc.),
  3. Vissez les colliers en plastiques à l’aide d’un tournevis cruciforme tous les mètres comme sur le dessin que vous avez tracé,
  4. Dans cette quatrième étape, prenez soin de mesurer la longueur des tuyaux nécessaires et coupez -les perpendiculairement via une scie à métaux et une boîte à onglet,
  5. Chanfreinez le bord du tuyaux avec une lime à cet effet afin de permettre une meilleure pénétration de ce dernier dans la partie femelle du raccordement,
  6. Dépolissez la zone d’encollage à l’aide d’une bande abrasive à grain moyen et dégraissez la zone à encoller avec l’aide du trichloréthylène. Faites très attention à son usage car il irrite la peau et les muqueuses et reste un produit dangereux à manipuler. Demandez l’aide d’un professionnel à défaut d’avoir une combinaison, des gants et des lunettes adaptées,
  7. Encollez le bout de tuyau avec un pinceau et une colle PVC adaptée. Faites bien attention à recouvrir toute la surface et encollez également l’intérieur du raccord. Une colle spéciale PVC nécessite de maintenir jusqu’à la prise de colle ; Laissez sécher dix minutes avant de manipule et enlevez les bavures avec un solvant adapté,
  8. En poursuivant pas à pas la réalisation de l’évacuation depuis la culotte jusqu’au siphon, collez les raccords nécessaires entre les différentes parties. Lorsque vous faites le raccord entre le tuyau et le siphon de votre lavabo ou de votre évier, pensez à mettre en place la bague en plastique et le joint en silicone conique,
  9. Dans cette neuvième étape, raccordez le siphon en vissant la bague ; Si vos plans initiaux sont bons, vous n’aurez aucune difficulté. Le joint conique assure l’étanchéité de l’ensemble. Au niveau de votre lavabo ou de votre évier, pensez également à insérer un joint plat en caoutchouc. Cette zone est très sensible aux écoulements intempestifs,
  10. Enfin, si vous disposez d’une évacuation en PVC, collez votre tuyau dans des trous du tampon de réduction en utilisant au besoin un manchon de réduction. Au niveau de la culotte en fonte dans d’autres cas, percez le tampon en silicone à l’endroit prévu à l’aide d’un cutter affûté et enfoncez le tuyau ; Dans ce dernier cas il est inutile de coller.

Une vidéo d’installation de lavabo avec siphon

Pour compléter notre sujet, nous vous proposons ici une vidéo complète d’installation de lavabo comprenant une belle explications de l’installation du siphon avec l’aide d’un plombier professionnel. Celui-ci vous expose les raccords à opérer :