Comment dépanner un robinet qui fuit ? Le réparer seul ou avec un plombier

Qui n’a jamais eu à subir le son répétitif à cadence régulière d’un robinet qui fuit ? Ces pannes caractéristiques des robinets de la cuisine ou de la salle de bain sont particulièrement pénible au quidam et nécessitent quelques connaissances pour bien réaliser l’opération de dépannage. En la matière, les robinets les plus sensibles aux fuites sont ceux disposant d’un clapet, en l’occurrence ceux conçus avec un joint en caoutchouc. A l’inverse, de nombreux robinets installés par votre plombier chauffagiste fuiront beaucoup plus rarement : ce sont ceux équipés de têtes céramiques mais le défaut se révèle ailleurs : ils ne sont pas réparables et la tête doit être entièrement remplacée. Vous trouverez également sur le marché des vannes quart de tour qu’il faudra de même remplacer en cas de fuite : pas réparable !

Démonter la tête de robinet pour réparer la fuite

Pour remplacer le clapet de la première sorte de robinet évoquée, il vous faudra dans un premier temps démonter la tête. S’il s’agit d’un robinet de puisage, rien de plus simple car vous avez directement accès à la tête, elle se présente devant vous. Dans tous les cas, la meilleure chose à faire avant de commencer les travaux consiste à fermer l’eau et notamment l’arrivée d’eau qui peut se trouver à la cave parfois ou au niveau de votre garage… Renseignez-vous sur la localisation de celle-ci dans votre habitat avant de commencer au risque de vous retrouver avec un dégât des eaux provoqué par vous-même !

Maintenez le corps du robinet et dévissez la tête à l’aide d’une clé. Le joint fibre étroit assure l’étanchéité entre la tête et le corps du robinet que vous pourrez avoir besoin de remplacer si son état n’est plus satisfaisant, s’il est par exemple cassé ou terriblement encrassé. Si le robinet est de nature sanitaire, vous trouverez la tête tant recherchée sous le croisillon ; Retirez de ce fait la pastille de couleur pour accéder à la vis de démontage. En cas d’oxydation, notamment en raison d’une vétusté légitime de vieilles installations, appliquez un dégrippant et laissez agir avant de procéder réellement au dévissage. Cette action de prévention évite de mettre en péril l’ensemble et assure moins de crises de nerf pour l’opérateur 🙂

La vis retirée, tirez sur le croisillon pour avoir accès à la tête et dévissez-la au moyen d’une clé plate ou d’une clé à molette pour la retirer dans les meilleures conditions.

Vérifications d’usage pour le remplacement du robinet qui fuit

La surface sur laquelle le clapet appuie pour obturer le passage de l’eau s’appelle le siège. Vérifiez dès  lors que l’état du clapet et celui du siège est bon. Parfois, le siège de votre robinet peut être rayé, déformé ou simplement entartré : Sachez toutefois que le remplacement du clapet ne permet pas d’assurer l’étanchéité voulue. Refaire l’état de surface du siège s’impose donc en le rôdant :

Utiliser un rodoir de robinet afin de rectifier le siège nécessite plusieurs étapes :

  1. Équiper le rodoir d’une fraise de même diamètre que le clapet,
  2. Vérifier l’état du siège en appliquant votre doigt de la main,
  3. Visser le rodoir dans le corps du robinet à la place de la tête,
  4. Tourner une à deux fois la molette supérieure pour roder le siège,
  5. Chasser les petits copeaux métalliques qui pourraient à l’avenir endommager le nouveau clapet.

Faire appel à un professionnel de la plomberie pour remplacer son robinet qui fuit

Nul doute que ces opérations dans l’imaginaire assez simple méritent toutefois de solliciter des professionnels aguerris au remplacement de votre robinet. Ne pas comprendre chaque étape de présentée ici vous amènerait à devoir faire appel en urgence à un dépanneur (Rappelons que votre circuit d’eau est coupé!) et engagerait donc de votre part des frais supplémentaires du fait d’avoir tenté par vous-même de réaliser l’opération de dépannage. De même, songez à éviter de laisser couler le liquide sur le clavier de votre ordinateur.