Comment isoler les fenêtres de sa maison ?

Si vous êtes locataire ou propriétaire d’un appartement ou d’une maison, vous savez que les écarts thermiques représentent un risque pour votre budget chauffage en hiver et la climatisation en été. Pourtant, isoler les fenêtres de sa maison représente un projet simple qu’il est possible de demander à un professionnel, ou encore qu’il est possible de réaliser soi-même. Isoler, c’est s’assurer de faire des économies sur le long terme, profitez de cet article pour vérifier que vous ne perdez pas d’argent par les fenêtres ! Explications dans cet article.

Calfeutrer avec des joints d’étanchéité les fenêtres

Si vous avez sollicité un professionnel pour vos ouvertures, que ce soit à Paris, Marseille, ou encore en métropole lilloise, il vous expliquera que pose de fenêtre nécessite de bien observer les interstices créées. Les joints d’étanchéité sont sur le principe très simples à poser : Ce sont des garnitures qui calfeutrent ces interstices qui peuvent être parfois importantes au niveau des jonctions entre vantaux et dormants. Vous ne trouverez de toute sorte dans le commerce, métalliques parfois notamment pour les huisseries anciennes.

Pour poser ce type de produit, il faut nettoyer et dépoussiérer le bois du dormant ou tout autre surface que vous souhaitez calfeutrer. Laissez sécher complètement avant de couper le joint aux dimensions de la fenêtre, l’appliquer avec une règle et retirer petit à petit le papier protecteur.

Il est important ici de vérifier que le joint d’étanchéité ne gêne pas la fermeture de la porte. Lisez bien les instructions sur l’emballage !

Attention, ne bouchez pas les trous de la traverse basse du dormant !

Calfeutrer la fenêtre avec un mastic d’étanchéité

Il existe aussi la solution du mastic d’étanchéité. Là encore, en allant dans une grande surface, vous constaterez qu’il existe différentes sortes de mastic. Demandez conseil au vendeur, il est possible d’appliquer ce type de produit avec un pistolet extrudeur. Deux mastics vous seront proposés : Ceux de type plastique et ceux de type élastomère. A utiliser selon les cas !

Commencez par utiliser un couteau à enduire ou un grattoir pour éliminer toute trace d’ancien mastic. Coupez ensuite l’embout de la cartouche au diamètre correspondant à la largeur du cordon que vous avez l’intention d’appliquer. Posez ensuite le mastic en un cordon régulier sur les quatre côtés du dormant de vos fenêtres. Lissez le tout, nettoyez les excès et évitez d’en mettre sur vos vitres qu’elles soient cassées ou non.