Que faire, Quoi voir à Rochester dans le Kent ?

Rochester est probablement moins évidente pour les touristes dans le Kent en comparaison de Canterburry ou Royal Ton Bridge Wells. Pourtant, cette ville portuaire (au point le plus bas de la rivière Medway) réserve quelques atouts indéniables pour les touristes de passage. Chatham, Gillingham et Strood sont très souvent associées à Rochester pour évoquer cette région de 250 000 habitants tout de même. Si vous avez l’occasion de faire un détour par ce lieu typique anglais à la Grande et Petite Histoire, n’y manquez pas.

Visiter la cathédrale de Rochester

Édifiée depuis près de 1400 ans, la cathédrale de Rochester représente un lieu de prière et de pèlerinage encore présent. Si la ville était déjà bien au cœur de l’histoire en 1066 comme nous le voyons plus loin, la cathédrale fut fondée par Gundulf, un moine français, en 1080.

cathedrale de rochester (vue de l'extérieur)

Cathédrale de Rochester (vue de l’extérieur)

La façade romane remontant au 12ème Siècle est unique en Angleterre, avec au-dessus du grand portail, un Christ glorieux en compagnie de ses apôtres.

La nef est remarquable pour son parterre à l’entrée où deux courbes en laiton indiquent le contour de l’abside de la première cathédrale édifiée. Il faut rappeler qu’au 12ème Siècle, un incendie dévastateur a obligé les habitants à reconstruire la cathédrale, expliquant de ce fait les différences en termes d’architecture : La nef est romane, le chœur est gothique primitif.

nef cathedrale rochester

Vue de la nef de la cathédrale de Rochester dans le Kent

Si vous portez votre attention sur les piliers, vous noterez des graffitis ornant certain d’entre eux. On y voit probablement le Christ mais observez également le bras nord du transept ; Il y a là une fresque de Sergei Fyodorov réalisée là pour le jour de la Saint Jean-Baptiste en 2004.

Ce qui est tout à fait remarquable par sa majesté, c’est également l’orgue central. Le buffet date de 1875. Il fut rénové assez récemment par N P Manders SA en 1990 et compte plus de 3000 tuyaux.

magnigfique orgue cathedrale rochester

Les tuyaux magnifiques de l’orgue de la cathédrale de Rochester

Le Chœur a été achevé en 1227. Matines et vêpres y sont célébrées ici encore chaque jour. Au mur, on note les vestiges d’une roue de la fortune, une peinture à l’huile du 13ème Siècle. Pour accéder à ce chœur, vous empruntez l’escalier des pèlerins aujourd’hui recouvert de marches en bois. On y trouverait avant la réforme les reliques de Guillaume, boulanger de Perth en Ecosse, qui fut assassiné à la sortie de la ville de Rochester.

vue du choeur de la cathedrale

Vue du chœur de la cathédrale

Dans le sanctuaire, notez côté nord le gisant de l’évêque John de Sheppey et la couleur médiévale de l’ensemble intacte. Côté sud, ce sont des stalles en pierre du 14ème Siècle. La lampe suspendue au-dessus du maître-autel fut offerte en 1926 par le Patriarche Orthodoxe de Jérusalem et la porte ne pierre sculptée du 14ème permettait aux moines d’entrer directement dans la cathédrale de Rochester depuis le dortoir. A gauche de la porte se trouve une plaque commémorant Charles Dickens, personnage si important dans la région et particulièrement à Rochester où il y séjournait souvent.

La chapelle Notre-Dame est achevée en 1492 et est de style gothique perpendiculaire. Les vitraux racontent la vie du Christ.

Enfin, remarquez l’accès à une crypte où la chapelle dédiée à Saint Ythamar est réservée à la prière. Une bibliothèque que les visiteurs ne peuvent voir en raison de la préciosité des ouvrages gardés. Le jardin du cloître est ancien. On y retrouve au fond les ruines du Prieuré Saint-André dissout en 1540. Sur la pelouse, la statue de la Mère et l’Enfant en bronze est une réalisation de John Doubleday.

Le château en ruine de Rochester dans le Kent

Considérez ici un château dont les origines remontent à Guillaume le conquérant. La première pierre fut posée juste après l’invasion normande en 1066. Le livre de Domesday fait mention de celui-ci dès 1086. Rappelons que le Domesday Book (ou simplement parfois appelé Domesday), en français « Livre du Jugement Dernier », correspond à l’enregistrement du grand inventaire de l’Angleterre terminé en 1086 et réalisé pour Guillaume le Conquérant. C’est en quelque sorte un grand livre de recensement de l’époque. Tout est achevé en 1087 sous la houlette de l’évêque Gundulf, lui-même bâtisseur de la cathédrale juxtaposée.

Vue du château de Rochester

Vue du château de Rochester dans le Kent

Une année seulement plus tard, le château fort fait l’objet de son premier siège durant la rébellion des barons normand sous l’évêque de Bayeux Odon. Voir à ce propos notre sujet sur la cathédrale de Bayeux au Moyen-Âge.

interieur en ruine chateau de rochester

Ruines vues de l’intérieur du château de Rochester

Le château passa de mains en mains les siècles suivants, durant notamment les Guerres des Barons. La révolte des paysans de 1381 finit de le mettre à sac. Au fil de siècles qui suivirent, ses matériaux furent utilisés dans d’autres constructions et il ne reste plus aujourd’hui que quelques ruines que vous pouvez contempler moyennant un droit de passage de six livres.

Petit Musée Gratuit et balade dans la rue commerçante

Profitez de votre passage à Rochester, au château et à la cathédrale qui se jouxtent, pour vous rendre dans la rue commerçante associée (High Street). Là, de nombreuses échoppes vous proposent différents produits typiquement anglais. En vous rendant en direction de la rivière Medway, vous verrez sur la gauche le Rochester Guildhall. Le bâtiment a été construit en l’année 1697 et fait partie du musée de la guilde depuis le siècle dernier (1979).

musee gratuit Rochester Guildhall

Musée gratuit Rochester Guildhall

Son entrée est gratuite et c’est tant mieux (Nul besoin de Voucher ni même de se présenter). Plâtres et stucs ornent les murs et dans cet endroit, vous aurez l’occasion de découvrir les villes de la rivière Midway, Rochester en tête, au travers des âges. De la préhistoire jusqu’à nos jours, votre visite vous permettra de découvrir quelques pièces intéressantes. Comptez 30 minutes de visite si vous estimez la collection tout à fait estimable mais plongez-vous bien plus volontiers dans l’oeuvre de Charles Dickens. En effet, la chambre y est célèbre dans le roman Les Grandes Espérances.

A noter tout de même : Vous y verrez des objets domestiques provenant de la villa romaine de Darenth, des représentations du Château de Rochester, une hache vieille de 200000 ans, une reconstruction du hulk de la prison de Medway où des enfants parfois âgés de 6 à 7 ans furent emprisonnés (un hulk est un ponton ou une prison flottante). Cette reconstruction pourra plaire aux plus jeunes.