De nombreuses femmes ont des pertes brunes avant le début de leurs règles. Mais qu’est-ce que cela signifie ? Les pertes brunes avant les menstruations sont-elles normales ? En bref, la réponse est oui ! Les pertes brunes avant les menstruations sont parfaitement normales et indiquent simplement que le corps se débarrasse du vieux sang ; Les culottes menstruelles  peuvent souvent suffire ici pour passer ces moments peu agréables. Cependant, nous vous invitons à poursuivre votre lecture pour en savoir plus sur les pertes brunes avant les menstruations, leurs causes et le moment où vous devez consulter un professionnel de santé.

Quelles sont les causes des pertes brunes avant les menstruations ?

Il existe plusieurs raisons différentes pour lesquelles vous pouvez avoir des pertes brunes avant vos règles. La cause la plus fréquente est simplement que le sang met plus de temps à quitter le corps ou qu’il se mélange au mucus cervical. Lorsque cela se produit, le sang peut prendre une couleur brunâtre au lieu de sa teinte rouge habituelle. Une autre raison fréquente des pertes brunes avant les menstruations est le saignement d’implantation, qui peut se produire lorsqu’un ovule fécondé s’implante dans l’utérus. Le saignement d’implantation se produit généralement 6 à 12 jours après la conception et a tendance à être beaucoup plus léger que les règles normales.

Une autre cause possible de pertes brunes avant les menstruations est une infection telle qu’une vaginose bactérienne ou une infection sexuellement transmissible (IST). La vaginose bactérienne est une infection vaginale causée par une prolifération de bactéries. Les symptômes comprennent des démangeaisons vaginales, des brûlures et une odeur de poisson. Les IST telles que la chlamydia, la gonorrhée et la trichomonase peuvent également provoquer des pertes brunes avant les menstruations. Les symptômes des IST varient en fonction du type d’infection, mais peuvent inclure des démangeaisons vaginales, des brûlures, des mictions douloureuses et des pertes vaginales inhabituelles. Si vous ressentez l’un de ces symptômes, il est important de consulter un médecin dès que possible pour un traitement.

douleurs pertes brunes
Si vous ressentez des douleurs avec les pertes brunes, il vaut mieux consulter un gynécologue-obstétricien

Quand faut-il s’inquiéter des pertes brunes avant les menstruations ?

Dans la plupart des cas, les pertes brunes avant les règles n’ont rien d’inquiétant et sont parfaitement normales. Cependant, dans certains cas, vous devez consulter un médecin gynécologue-obstétricien pour une évaluation plus approfondie. Si les pertes brunes persistent ou si elles sont accompagnées d’autres symptômes tels que des douleurs abdominales, des douleurs pelviennes, de la fièvre, une odeur vaginale inhabituelle ou des démangeaisons, il est important de consulter car ces symptômes peuvent être les signes d’une infection ou d’une autre affection sous-jacente. Ainsi :

Les pertes brunes malodorantes

Le sang prend une couleur brune lorsqu’il est appauvri en oxygène, il n’y a donc généralement pas lieu de s’inquiéter. Cependant, si les pertes sont accompagnées d’autres symptômes tels que des démangeaisons, une sensation de brûlure ou une douleur, cela peut être un signe d’infection. En particulier, la vaginose et la mycose sont deux types d’infection qui peuvent provoquer des pertes brunes. La vaginose se produit lorsqu’il y a une prolifération de bactéries vaginales normales, tandis que la mycose est causée par la prolifération de levures. Ces deux affections peuvent être traitées par des médicaments. En outre, une inflammation du col de l’utérus (appelée cervicite) peut également provoquer des pertes brunes. La cervicite est souvent causée par une infection, mais elle peut aussi être le résultat d’une blessure ou d’une irritation. Si vous avez des pertes brunes accompagnées d’autres symptômes, il est préférable de consulter un médecin pour en déterminer la cause.

Les pertes marrons douloureuses

L’une des choses les plus importantes à surveiller pendant la grossesse est l’écoulement vaginal. Il peut s’agir d’une partie normale de la grossesse, mais aussi d’un signe de quelque chose de plus grave. Si les pertes sont accompagnées de douleurs pelviennes, il faut prendre un rendez-vous médical d’urgence pour écarter la possibilité d’une grossesse extra-utérine. Les grossesses extra-utérines se produisent lorsque l’ovule fécondé s’implante à l’extérieur de l’utérus, et elles peuvent être très dangereuses pour la mère et le bébé. Si elles sont détectées à temps, elles peuvent souvent être traitées par des médicaments ou une intervention chirurgicale. Attention donc aux règles douloureuses.

cas anormaux de regles brunes
Ce sont les cas anormaux de règles brunes qui doivent vous inciter à consulter

Dans tous les cas

Si les pertes brunes durent plus de quelques jours avant ou après les règles, elles peuvent être le signe d’un problème sous-jacent. Les pathologies intra-utérines telles que les polypes, les kystes ovariens et les fibromes utérins peuvent toutes provoquer des pertes brunes. Si vous présentez ce type d’écoulement, il est important de consulter un médecin afin qu’il puisse écarter tout problème de santé.

Le corps de chaque femme est différent, et il existe une grande variété de couleurs de pertes vaginales normales. Cependant, les pertes brunes ne sont généralement pas inquiétantes et sont généralement liées à du vieux sang qui a stagné dans la cavité vaginale. Dans certains cas, les pertes brunes peuvent également être un signe d’ovulation. Si vous ne prenez pas de contraceptifs hormonaux et que vous remarquez des pertes roses ou brunes, il n’y a probablement pas lieu de s’inquiéter. Toutefois, si vous présentez d’autres symptômes inhabituels, il est toujours préférable de consulter votre médecin.

Les pertes brunes pendant la grossesse peuvent être inquiétantes pour les futures mères, que vous fassiez des exercices ou non. Bien qu’il n’y ait généralement pas lieu de s’inquiéter, elles peuvent parfois être le symptôme d’une affection plus grave. Si des pertes brunes surviennent pendant la grossesse, il est important d’en parler à un gynécologue (vous pouvez également demander conseils aux autres professionnels de santé comme les sage-femmes si c’est en apparence bénin), car elles peuvent être le signe d’un décollement d’ovule, d’une grossesse extra-utérine ou d’un risque de fausse couche.

Enfin, pour être tout à fait exhaustif sur le sujet, le phénomène de spotting est un type de saignement léger qui se produit en dehors de vos règles. Plusieurs facteurs peuvent en être la cause, comme le stress, les bouleversements émotionnels ou le décalage horaire. La plupart du temps, le spotting est bénin, mais s’il persiste pendant plusieurs mois ou devient plus abondant ou même douloureux, vous devez consulter un gynécologue. Il est généralement de couleur plus claire et moins abondant que les menstruations brunes évoquées dans cet article, et il est également indolore. Si vous présentez l’un de ces symptômes, il est important d’en parler à votre médecin pour éliminer toute cause sous-jacente potentielle.

R.C.