Dormir trop et plus le week-end ne compense pas !

Comme chacun sait, pour être en bonne santé, il est impératif de bien dormir. Le sommeil est quelque chose d’essentiel que vous vous devez de préserver au maximum. Sauf que voilà, ce n’est pas parce qu’il faut dormir pour être en bonne santé que si vous dormez énormément, vous serez en excellente santé, au contraire : dormir trop peut vous empêcher d’être en bonne forme. Même si vous ne le ressentez pas tout de suite, vous pourriez le ressentir dans les quelques jours qui suivent, ou, pire, en attaquant votre capital santé.

Éviter les trop grandes et trop fréquentes variations

Souvent, le problème de dormir trop et des très longues nuits, par exemple, celles que l’on peut être tenté(e) de faire le week-end pour « récupérer », c’est qu’elles nous empêchent de pouvoir bénéficier d’un sommeil réparateur pour les nuits qui suivent.

Ainsi, c’est assez mécanique finalement, vous vous levez un peu trop tard un samedi ou un dimanche matin, vous n’êtes, de ce fait là, pas fatigué quand le soir arrive et vous vous couchez à une heure trop tardive. Le problème, c’est que c’est à ce moment-là que le sommeil est le plus récupérateur.

Dormir trop : pourquoi cela peut-être gênant

Outre le fait d’avoir un décalage au niveau de votre sommeil, et d’avoir des nuits déséquilibrées ce qui est toujours moins bon qu’un rythme régulier, le fait de dormi trop, même s’il n’est pas consécutif ou préalable au fait de ne pas dormir assez, n’est de toute façon pas bon non plus pour la santé.

Et ce n’est pas si illogique que cela à bien y réfléchir. Ainsi, dormir trop pourrait, à condition que ce soit devenu pour vous une habitude (ce n’est pas une nuit à trop dormir de temps à autre qui va poser problème), causer sur le long terme des problèmes de santé comme des maladies cardio-vasculaires. C’est en tous les cas ce que l’on peut lire dans les lignes de cet article publié sur le site lci.fr.