Un mandataire auto : qu’est-ce que c’est ? Comment ça marche ?

Un mandataire auto agit du côté des particuliers auprès des concessionnaires, il achète les véhicules à un prix avantageux avant d’en faire profiter son client. Ces véhicules achetés pour le compte de particuliers mais aussi de professionnels parfois peuvent être classiques, de collection, de nature professionnelle, neufs ou anciens. Voyons les points importants de ce métier.

Pourquoi un mandataire auto est moins cher qu’un concessionnaire ?

Si un mandataire auto est moins cher c’est principalement parce qu’il commande ses véhicules à l’étranger pour ses clients, le plus souvent dans l’Union Européenne. En effet, les différentes taxes dans l’UE qui sont des fois plus avantageuses que la TVA française, et également les prix des véhicules mis en ventes dans les pays font que l’import des voitures en France revienne bien moins cher que le prix français exposé par les concessionnaires, ça peut monter jusque 30% voir 40% de réduction pour des voitures neuves ! Un mandataire peut encore allé prendre des autos dans des stocks invendus de concessionnaires pour avoir des prix intéressants sur les achats.

Neuf ou d’occasion il faut se renseigner aussi sur le modèle que le mandataire vous présente car à l’étranger des options peuvent être ajoutées sur les voitures qui ne se font pas en France. La modification des équipements est plus ou moins importants selon le pays ou le véhicule est commercialisé.

Comment bien choisir son mandataire auto ?

Tout compte fait, un mandataire est un homme d’affaire sachant bien dénicher les offres les plus avantageuses pour les achats de voitures. C’est un professionnel efficace pour ses clients car il leur permet d’éviter de nombreuses tâches telles que l’administratif (certificat de conformité, certificat de cession, déclaration de douane, etc..), négocier dans une autre langue ou encore de vous déplacer pour aller chercher le véhicule dans un pays étranger.

Il faut donc bien se renseigner sur les mandataires car certains peuvent avoir des prix plus bas que les autres selon leurs réussites dans les négociations. Sur certains modèles les réductions ne sont pas négligeables allant parfois jusque 20%/30% entre mandataires !

Une fois le professionnel choisi, un contrat vous liera entre vous et lui. Ce contrat engagera le mandataire à chercher et trouver un véhicule correspondant à vos critères de sélections, à régler les paperasses administratives et de conduire le véhicule jusqu’à son garage ou jusque chez vous.

Comment devenir mandataire auto ? Quelle formation possible ?

Pour effectuer ce métier, il n’y a pas de formation spécifique, plus une bonne dose de sens commercial et par exemple un BTS négociation relation client. Et parfois, ce sont des reconversions professionnelles car finalement, ici comme pour d’autres professions libérales non réglementées, c’est bien souvent la passion qui anime le mandataire auto.

Le mandataire auto peut être tout à fait sédentaire dans l’approche en travaillant depuis chez lui, sur son ordinateur et même au travers d’un site Internet référencé par exemple. Sa connaissance du marché sera toujours déterminante pour les meilleures négociations commerciales et il est vrai que l’expérience peut ici tout à fait faire la différence. Anglais, allemand aussi sont des langues bien utiles pour le mandataire quand il devra faire la passerelle pour racheter un véhicule d’occasion.

Enfin, le soutien d’une bonne assurance est indispensable pour se lancer et des fonds pour les véhicules, à la manière de garanties de nantissement.

Et c’est là un des secrets de la longévité de nombreuses professions libérales. Bien communiquer et bien assurer le suivi des prestations (N’oublions pas que les vices et problèmes liés au véhicules ou voitures sont monnaie courante).