Swing au Golf : technique et décomposition au ralenti vidéo du geste parfait

Ah le swing au golf, quel golfeur amateur, débutant surtout n’a pas un jour regardé une vidéo sur YouTube pour comprendre et essayer d’améliorer son mouvement personne ? Rappelons ici que ce mouvement effectué dans le but d’apporter de l’énergie à l’aide d’un club de golf (bois, fer) à la balle pour qu’elle parcoure la distance souhaitée est propre à chacun. Chacune et chacun, en effet, a finalement sa propre manière de réaliser ce geste décomposé en quelques étapes principales :

  1. Les techniques pour le grip au golf
  2. Le stance ou la position d’adresse
  3. Le back-swing
  4. Traversée de la balle et finish du swing au golf

La technique employée pour le grip est déterminante dans le swing parfait

En quoi le grip est-il important ? Dans le fait qu’il détermine la hauteur, la longueur et la direction des coups. Un mauvais grip peut ainsi contribuer à faire ou défaire tout votre jeu de golfeur. Surveillez donc votre « jeu de main » en posant la tête du club sur le sol, la facette inférieure faisant face à votre objectif pour commencer. Tout est affaire de contraction au golf (ou presque 🙂 ) ; C’est pourquoi, laissez prendre la main gauche décontractée près du club avant de la replier pour prendre le manche. La pointe du pouce et l’articulation de l’index doivent se trouver à peu près au même niveau, la ligne formée par le pouce étant pointée vers votre oreille ou votre épaule droite. La main droite vient se placer ensuite, la paume à l’arrière du club. Au final, le pouce gauche vient s’encastrer au creux de la main droite et l’index est légèrement séparé du majeur. Le pouce droit, lui, se place à gauche et jamais sur le devant du club.

Lorsque vous apprenez le golf, le grip étant une partie intégrante et indispensable du geste parfait, votre professeur vous propose volontiers d’intégrer plus facilement ce que l’on appelle le grip Vardon à défaut des grips entrecroisés et de base-ball par exemple. Voici une vidéo de ce populaire grip Vardon :

Le stance avant le swing de golf : décomposition de la posture

En français, appelons le stance position d’adresse. Cette posture initiale n’est absolument pas à sous-estimer dans le mouvement et les gestes qui suivent. C’est une manière de préparer le corps à l’action en déterminant le plan de swing idéal pour atteindre votre objectif. Un maître mot est à retenir : la régularité dans le stance. Idéalement, un stance parfait correspond à ceci :

  • Poids sur l’intérieur des pieds,
  • genoux rentrés,
  • bras détendus (toujours cool),
  • tête assez haute pour regarder devant soi,
  • pieds à l’écartement des épaules

Mais où placer la balle  nous direz-vous ? Dans l’action de swing, vous comprendrez que le point le plus bas sera u niveau de votre nez. Pour les coups de fers, quoiqu’il en soit, c’est plutôt là (donc au centre) que vous pourrez la mettre.

Le back-swing au golf ou la rotation du buste vers l’arrière dans le geste

C’est le mouvement effectué dans le but d’apporter une énergie, à l’aide d’un club, à la balle pour qu’elle parcoure la distance souhaitée et c’est une étape qui suit le stance par une une rotation du buste et non des bras vers l’arrière. Les débutants souvent ont envie de mettre de la puissance dans ce geste parce qu’ils voient les professionnels lancer les balles très loin ; Le fait d’aller top loin par exemple en arrière s’appelle l’over-swing. La conséquence ? Plus de puissance certes, mais moins de précision.

Au moment du backswing,notamment au sommet de celui-ci, le joueur tourne le dos à l’objectif, le manche du club est à l’horizontale sur une ligne parallèle au coup à jouer et le pouce gauche soutient le club.

Règle de sécurité: Regardez si quelqu’un est derrière vous avant le geste et si vous êtes en compagnie d’un golfeur,mettez vous derrière lui et à bonne distance de ses bras et de son club.

Traversée de la balle et finish dans le swing

Ce retour de club peut aller à 150 km par heure. Pas besoin de forcer, de « taper la balle » non plus en fait. Lorsque votre club redescend, c’est tranquille et relax. Ramenez votre poids sur le talon gauche et faites pivoter tout votre corps pour vous retrouver en équilibre sur le talon gauche et la pointe du pied droit. le club doit venir se poser délicatement et en douceur sur l’épaule gauche. Un finish complet et libéré vous permet d’assurer la précision et l’objectif de votre swing.

En vidéo pour conclure, l’excellent Edouard Montaz vous explique ici comment sentir le swing parfait :