Escape game → Faire une expérience de jeu en escape game

Depuis 2013, les escape games (jeux d’évasion) ont débarqué en France. Au cas où vous ne seriez pas encore familier avec ce concept, c’est très simple : cela consiste à essayer de vous échapper d’une pièce dans un temps imparti, en général 60 minutes, après avoir résolu diverses énigmes. Dans la plupart des cas, l’escape game se pratique par groupes de 2 à 12 joueurs.

Alors qu’il n’y avait qu’une salle disponible à Paris il y a 5 ans, ces jeux d’évasion se trouvent aujourd’hui un peu partout en France. On comptait en 2017 déjà plus de 300 établissements dans 176 villes, dont le plus grand se trouve à Nantes depuis 2016. L’année suivante, c’est plus de 370 établissements et environ 1 000 salles qui sont proposés aux joueurs. Le phénomène prend toujours plus d’ampleur et ce n’est pas fini : aujourd’hui encore de nouvelles salles voient le jour, comme Rush Hour récemment à Lille.

L’origine des escape games

C’est en 2006 que le concept de ces jeux d’évasion voit le jour par de jeunes japonais et hongkongais qui s’inspirent des jeux vidéo d’aventure dits « escape the room », comprenez « évadez-vous de la pièce », pour créer des jeux grandeur nature d’abord destinés aux fêtes et aux bars. Il n’aura ensuite fallu que 2 ans pour que le premier escape game professionnel voit le jour. C’est la société SCRAP qui se charge de ce défi avec The Real Escape Game à Kyoto. Le succès est immédiat et de nombreuses salles d’escape game sont désormais ouvertes un peu partout en Asie. Forte de son succès, SCRAP débarque en France en 2015 pour y implanter sa marque Real Escape Game France.

C’est à partir de 2010 que le concept de l’escape game devient un phénomène mondial et s’installe en Europe en commençant par la Hongrie. En 2012, alors que les jeux se développent à Budapest, 2 hongrois décident d’exporter le concept en Europe de l’ouest où il était encore inconnu à l’époque. C’est donc à Londres qu’ils se lancent dans l’ouverture de leur première salle appelée HintHunt. La marque est aujourd’hui présente en France, à Moscou, et à Dubai. AdventureRooms a également connu un succès incroyable : à l’origine un projet universitaire développé en 2012 à Berne, en Suisse, elle est désormais disponible partout en Europe, ainsi qu’aux Etats-Unis ou en Australie.

Le déroulement d’un escape game

La plupart des escape games disposent de la même structure : à votre arrivée, une petite introduction vous est donnée pour vous présenter la mission qui va vous être confiée et le but de celle-ci. Vous devez ensuite partir à la recherche d’indices et interagir avec des objets pour résoudre les énigmes et ainsi progresser dans le jeu. Les escape games se jouent en général en intérieur mais certaines aventures peuvent aussi vous emmener en plein air.

Pour résoudre les énigmes, vous pourrez avoir à : trouver des objets cachés, jouer avec les lumières, chercher un objet dans une image, compter, identifier un motif, résoudre une équation, assembler un objet…

Parmi les thèmes récurrents dans les salles on retrouve les zombies, les maisons hantées, les prisons, les kidnappings, les pirates ou encore les laboratoires de science.

A l’origine, les escape games consistaient principalement en la résolution d’énigmes à l’aide de papier et d’un stylo mais ils ont rapidement évolué et profité de la technologie pour les rendre plus interactifs et ainsi proposer une expérience plus théâtrale et une atmosphère originale.