Avez-vous déjà entendu parler de le coryza du chat ? Il s’agit d’une pathologie intéressante qui touche les chats et que tous les propriétaires de chats devraient connaître. Comme c’est le cas pour de nombreuses maladies, comprendre les symptômes et les causes de la coryza du chat peut nous aider à la traiter et à garder nos chats en bonne santé. Jetons un coup d’œil à cette affection mystérieuse.

Qu’est-ce que le coryza du chat ?

Le coryza du chat, ou stomatite féline, ou rhinotrachéite virale féline ou infection respiratoire supérieure (IRS) féline est qui est causé par l’herpèsvirus-1 félin (FHV-1). Elle provoque une affection inflammatoire qui touche les gencives et la bouche du chat. Elle provoque une douleur intense chez le chat, ce qui peut rendre difficile le fait de manger, de boire et de faire sa toilette. La maladie peut se manifester sous différentes formes, notamment des ulcérations sur la langue et les gencives, des éternuements et le nez qui coule, ainsi que des écoulements oculaires et des ganglions lymphatiques enflés sur le visage ainsi qu’autour de la mâchoire. Dans certains cas, le chat peut même développer de la fièvre en raison de l’inflammation, de la fatigue, et des changements d’appétit.

Virus coryza

Origine du coryza du chat

Le coryza est une cause fréquente de maladie chez les chats. Les chats peuvent attraper le coryza par contact avec d’autres chats, comme dans les refuges pour animaux, ou par exposition à des virus en suspension dans l’air provenant de personnes infectées. Le coryza étant très contagieux entre chats, il est important de tenir votre chat à l’écart des autres chats sensibles pour éviter la maladie !

Causes du coryza du chat

La cause du coryza n’est pas connue, mais il existe plusieurs facteurs contributifs possibles : l’exposition à des bactéries ou à des virus (tels que le calicivirus), les réactions allergiques à la nourriture ou aux médicaments, les carences nutritionnelles, les problèmes dentaires tels que les maladies parodontales ou les dents cassées, les traumatismes buccaux causés par des objets ou des jouets pointus, et le stress. Le traitement varie en fonction de la ou des causes sous-jacentes.

Le coryza se soigne tout seul ?

Certains chats peuvent être en mesure de combattre l’affection grâce à une réponse immunitaire naturelle, tandis que pour d’autres, un traitement est nécessaire. Comme tous les chats sont différents en termes d’immunité et de résistance aux infections, il n’existe pas de solution universelle pour traiter le coryza. Si vous pensez que votre chat est atteint de cette maladie et qu’il présente des symptômes, il est préférable de consulter un vétérinaire pour obtenir l’avis d’un professionnel sur la meilleure solution pour votre animal. En détectant la maladie à un stade précoce et en traitant le problème de front, vous avez de meilleures chances de protéger la santé globale de votre chat.

Traitement du coryza

Le traitement principal du coryza du chat est l’administration d’antibiotiques pour contrôler l’infection. Cependant, dans certains cas, des anti-inflammatoires peuvent également être prescrits pour soulager la douleur et le gonflement. Si des problèmes de santé dentaire sont présents, ils doivent également être traités par votre vétérinaire au moyen de nettoyages de routine ou d’extractions si nécessaire. Un soutien nutritionnel est également important car les chats atteints de stomatite féline ont souvent des difficultés à s’alimenter correctement en raison de la douleur ou de l’inflammation de leur bouche. Des mesures de réduction du stress, comme l’enrichissement de l’environnement avec la mise en place d’arbre à chat par exemple, sont également recommandées pour aider à réduire les poussées de cette maladie chronique.

Corysa du chat

Comment nettoyer le coryza du chat ?

Le nettoyage du coryza du chat est un élément important pour maintenir la santé de votre animal en bon état. Si votre chat souffre de coryza, il est probable que le mucus nasal et les bactéries associées ont provoqué une obstruction, entraînant des difficultés respiratoires et éventuellement des maladies plus graves. Il est essentiel que cela soit traité rapidement, non seulement pour soulager les symptômes mais aussi pour réduire la possibilité que ces maladies se développent davantage. Heureusement, en nettoyant le coryza de votre chat avec régularité et soin, vous pouvez contribuer à ce qu’il reste sain de corps et d’esprit. Après tout, leur bien-être est synonyme d’une vie plus saine pour tous.

La meilleure façon de nettoyer le nez de votre chat et de le garder en bonne santé est de mélanger à parts égales du savon doux, du bicarbonate de soude et du sel dans une solution tiède et d’utiliser un coton-tige ou un chiffon doux pour appliquer le mélange directement sur le nez du chat plusieurs fois par jour. Ensuite, rincez à l’eau tiède et n’oubliez pas de récompenser votre animal avec des friandises pour avoir été sage pendant le processus de nettoyage. Accompagner votre chat permettra de ne pas se sentir seul dans cette épreuve, les câlins et même dormir avec votre chat permettra de l’épauler. En outre, faites attention au produit de nettoyage que vous utilisez, car certaines formules contiennent des parfums ou des produits chimiques qui peuvent être irritants ou désagréables pour les chats.

Le corysa est-il transmissible à l’Homme ?

L’apparition du coryza chez les chats n’est pas une mince affaire, mais les êtres humains n’ont pas à s’en inquiéter outre mesure. Le coryza peut créer toute une série de problèmes chez les chats, mais l’homme n’est pas connu pour contracter le virus. Si l’homme peut entrer en contact avec le virus responsable du coryza chez le chat par le biais de chats infectés ou de leurs sécrétions et excrétions (par exemple, dans des bacs à litière contaminés), il est heureusement considéré comme immunisé contre les dommages que ce virus peut causer. Il convient également de noter que le simple fait de côtoyer un chat atteint de coryza ne posera aucun problème à un chat non infecté dont le système immunitaire est sain.

Conclusion

Le coryza du chat peut être une affection douloureuse et chronique pour les chats, mais heureusement, il existe des moyens de soulager leur inconfort et de gérer leurs symptômes grâce à un traitement approprié par votre vétérinaire. En connaissant les causes de cette affection, vous pourrez déterminer la meilleure façon de la prévenir chez votre ami à fourrure ! Grâce au diagnostic et aux soins appropriés de votre vétérinaire, ainsi qu’à une bonne alimentation et à des techniques de gestion du stress, vous pouvez aider votre chaton à se sentir bien malgré cette affection !

Si le sujet des chats vous intéresse et vous passionne, vous pouvez regarder notre article suivant : Quel est le record de longévité pour un chat ?

 

M.O.