Quels sont et comment choisir les tubes en acier pour votre plomberie ?

Il existe plusieurs types de tuyau en acier pour la plomberie utilisable également en chauffage. L’une des premières distinction provient du mode de fabrication du tube; en effet, le tube en acier idéal pour la plomberie peut être fabriqué à partir d’un feuillard ou tréfilé, sans soudure.
Dans la pratique, on les distingue selon la normalisation par la dénomination « tarif ». Il existe en vérité d’autres spécificités également dans chaque tarif : Le type d’acier qui peut être noir, non traité, ou galvanisé; mais également la forme des extrémités, bouts lisses ou filetés manchonnés.

Différents types de tubes en acier pour la plomberie.

Les tubes de tarif 1 et 2 sont des tubes soudés, utilisable pour une pression nominale de 16 bars ou 10 bars tubes filetés. Ces derniers existent en acier noir ou galvanisé, à bouts lisses ou filetés. Leur propriété permet de les utiliser pour des températures comprises entre – 10 et plus 110 degrés Celsius.
Par comparaison, les tubes de tarif 3 sont sans soudure, ils sont adaptés à une pression nominale de 16 bars pour les modèles filetés et de 25 bars pour les modèles lisses. Ils ont également la possibilité d’être disponible en acier noir galvanisé. Comme leurs homologues, ils disposent des mêmes plages de température.
Parmi ces trois tarifs, le troisième est le moins courant en matière de plomberie. À noter qu’il existe également des tubes de tarifs X et de tarifs 19.

Leurs propriétés respectives permettent d’espérer des performances encore plus élevés. Les tarifs 10 et 19 sont utilisés pour le transport de vapeur, de gaz, également pour le transport d’air comprimé. Plus le tarif est élevé, plus le tube et épais. En la matière, plusieurs valeurs permettent de classer les tubes de plomberie en acier selon leur dimension.

Qu’est-ce que le diamètre nominal, autrement appelé DN ?

Le diamètre nominal indique le diamètre extérieur. Vous pouvez le retrouver dans toutes les grandes surfaces de bricolage. Ce paramètre est important car les tubes de plomberie doivent-être adaptés au filetage des raccords. Dans notre pays, la dénomination française est appelé gaz, qui prend en compte deux chiffres représentant approximativement les diamètre intérieurs et extérieurs.
De temps à autre, en fonction de vos sources d’approvisionnement, en fonction des marques de tuyaux de plomberie, on trouve également des dimensions en pouces. À noter là également que certains fabricants donne également les dimensions réelles comme le diamètre extérieur et l’épaisseur du tube.
Sur le territoire, seuls les tubes en acier galvanisé sont utilisables pour le pour l’eau potable. Leur usage est valable de la même manière pour l’eau chaude ou froide. On les trouve de manière classique dans les immeubles collectifs, les appartements où ils sont utilisés pour les colonne montante d’eau. Ces tubes en acier noir conviennent pour les circuit de chauffage.

L’expertise du plombier pour manipuler les tubes d’acier

Un plombier aura besoin d’un outillage professionnel spécifique et cher. En effet, le façonnage des tubes en acier et assez délicat et requiert des coupe-tubes, des cintreuse et des filières.

En général le système de raccordement le plus simple utilisé par les professionnels de la plomberie, consiste à se servir des raccords et des tubes filetés. Dans les grandes centrale de bricolage et les supermarchés, on trouve des tube de petite dimension. Ils peuvent être de 10, 20, 50, 100 ou 200 cm. Ces tuyaux de plomberie sont utiles pour réaliser divers montage avec des raccords. Ceux-ci sont en fonte ductile galvanisé.

Seuls les systèmes de raccord tubulaire sont en acier. Pour permettre un assemblage général, on utilise de la filasse et de la pâte d’étanchéité.

Précisions pour les tubes lisses de plomberie

Pour les tubes non fileté à leurs extrémités, on peut trouver marché des raccords mécanique à compression. Évidemment cela consiste en un coup supplémentaire. Avant leur apparition, on trouvait dans nos foyers plus facilement la solution la plus traditionnelle qui était et est encore la soudobrasage. Cette technique plus traditionnelle et surtout destinée aux tubes en acier noir.

Elle a pour nécessité d’avoir une certaine pratique de la soudure. Votre installateur doit donc être également soudeur. Fait toujours appel à un plombier professionnel, idéalement certifié.
Avec ses canalisations, il est important de tenir compte des phénomènes de corrosion galvanique possible en présence d’autres métaux. Parmi ceux-ci, il faut bien entendu nommer le cuivre. Pour être plus clair, la corrosion galvanique et une réaction par électrolyse qui peut dégrader le matériau le moins noble.

Distinguer le métal le moins noble est essentiel dans la manipulation.

Afin de contrer le phénomène de corrosion galvanique, il est toujours indispensable d’installer le métal le moins noble en amont du métal le plus noble.

Ainsi, si vous disposez d’une colonne d’alimentation en acier et que vous continuez avec du cuivre pour votre installation, il n’y a plus de problème pour l’ensemble de votre aménagement en plomberie. Il existe toutefois des exceptions pour les cas de l’alimentation d’un chauffe-eau à accumulation.

Ceci est un exemple. Dans le cas de l’alimentation d’un chauffe-eau, le cuivre se situe en amont d’un tube en acier. Si vous avez suivi notre précédente explication, on ne respecte pas ici le conseil donné. Dans ces situations plus exceptionnelles, il convient intercaler des raccords diélectriques destinés à éliminer les risques d’électrolyse.

Dans tous les cas, nous vous conseillons de prendre contact avec un plombier professionnel agréé. Ce dernier sera à même de faire les montages les plus adéquats.