La pandémie de COVID-19 a eu des conséquences désastreuses sur bien des familles et bien des économies. Parmi ces dernières, elle a anéanti les plans de nombreux voyageurs partout à travers le monde. Si certains voyageurs occasionnels se sont peut-être remis rapidement de l’arrêt provoqué par la crise sanitaire mondiale, il en est pas de même pour les professionnels du tourisme et les tour-opérateurs qui n’ont de cesse de chercher des idées pour relancer la confiance chez les voyageurs de France et de Navarre. Mais vous ? Est-il bien raisonnable de recommencer à voyager avec cette pandémie ?

Choisissez votre mode de transport

Où que vous vouliez aller, vous devez trouver comment vous allez y arriver. Et bien que vous puissiez être enclin à prendre votre propre voiture pour éviter tout contact avec d’autres passagers, ce n’est pas nécessairement le mode de transport le plus sûr. Pendant des années, voler était plus sûr que conduire en raison des taux d’accidents de la route plus élevés. Mais que se passe-t-il lorsque vous y mélangez les taux d’infection ? Même en respectant les gestes barrières et en étant vacciné(e)(s) vous allez peut-être privilégier le déplacement avec votre véhicule personnel ou à tout le moins en ayant recours à une location de voiture sur votre lieu de vacances pour éviter les transports en commun.
Le cas échéant pour les raisons évoquées au-dessus, soyez vigilant(e) et multipliez les pauses pour ne pas vous endormir au volant.

Éviter d’ajouter de trop nombreux pays à votre séjour

Lorsque vous commencez à planifier votre voyage à l’étranger au milieu de la pandémie de COVID-19, il est préférable de vous en tenir à un ou deux pays où le virus semble relativement contrôlé. Bien que vous puissiez être tenté d’accumuler de nouveaux lieux exotiques et des moments paysages dignes des meilleurs clichés que vous ayez pu voir sur Instagram, vous pourrez vous détendre au cours de votre aventure sans vous soucier des transits supplémentaires, des quarantaines, des exigences de test et des directives en constante évolution.

Continuez de respecter les gestes barrières

Même si vous voyagez dans un pays où l’épidémie semble relativement sous contrôle, vous devrez continuer à respecter les gestes barrières si vous voulez éviter de contracter le virus qui pourrait vous être transmis par une personne asymptomatique. Observez donc une distanciation physique et portez le masque en intérieur, voire en extérieur si vous êtes dans un lieu où il y a une forte concentration de personnes. Utilisez du gel hydroalcoolique et lavez-vous les mains le plus régulièrement que possible.

N.O